BOUAKE/Transports. Mise sur pied officielle du groupement des transporteurs de minerai de Côte d’Ivoire (GTM-CI)

0
530

Les transporteurs de Côte d’Ivoire ont décidé le samedi 25 novembre 2023, d’ajouter une nouvelle corde à leur arc en se lançant officiellement dans le transport de minerais. Pour ce faire, le samedi 25 novembre 2023, ils ont finalisé la mise sur pied à Bouaké le Groupement des transporteurs de minerais de Côte d’Ivoire (GTM-CI) dont les bases de la création avaient jetées le 22 janvier 2022 à Korhogo. GTM-CI se donne mission de défendre les intérêts des transporteurs exerçant dans le secteur minier en renforçant la collaboration et la coordination entre ses membres.

En effet, plusieurs défis se dressent sur leur chemin tels la logistique, la gestion des aspects réglementaires, la formation et le développement professionnel, la responsabilité sociale et environnementale et la représentation collective.

D’entrée de jeu, M. Koné Yacou, Président des transporteurs de Gbêkê, coordonnateur national de GTM-CI et président du comité d’organisation de la cérémonie, a souhaité la présence de tous les transporteurs de Côte d’Ivoire venus des quatre coins du pays, du ministère des Transports à travers le directeur régional des transports et de leurs partenaires. Preuve selon lui qu’ils accordent un grand intérêt à cette activité qui joue un rôle capital dans l’économie ivoirienne. «Merci à tous d’être là aujourd’hui. Les transporteurs de Gbêkê sont fiers de vous accueillir », a-t-il dit.

Lorsqu’il est revenu pour son deuxième passage, Koné Yacou a essentiellement expliqué à ses pairs les modalités d’adhésion au GTM-Ci, non  sans les exhorter à s’inscrire massivement.

Le chargé de la communication de GTM-CI, au nom du secrétaire général, est intervenu à sa suite pour faire le point des différentes démarches du groupement depuis sa naissance jusqu’à ce jour, dont une mission de prospection et d’acquisition de camions remorques et tracteurs en Turquie.

Prenant la parole au nom du Fonds de développement du transport routier, FDTR, Yao Kossonou a rassuré les transporteurs du soutien du FDTR tout comme les autres partenaires. « La Côte d’Ivoire est en train de devenir un Etat minier. Je vous exhorte à aller vite car d’ici la fin du premier trimestre 2023, les premiers véhicules seront disponibles. Le FDTR se tient toujours à vos côtés pour vous accompagner », a-t-il rassuré.

Le représentant du ministre des transports, Touré Oumar, directeur régional a félicité et encouragé les transporteurs pour leur nouvelle initiative. « Recevez les félicitations du ministre des Transports qui se tient à votre disposition pour vous accompagner. J’espère une adhésion massive des transporteurs au projet et surtout le respect des règles du projet ».

Propos de Soumahoro Mamadou, président de la Maison des transporteurs de Côte d’Ivoire (MTCI)

M. Soumahoro, président de la maison des transporteurs de Côte d’Ivoire, (MTCI). « Nous sommes venus soutenir le groupement des transporteurs de minerais de Côte d’Ivoire dans cette belle initiative. C’est une très bonne nouvelle pour le monde du transport de Côte d’Ivoire, pour tous les acteurs du transport. Je pense qu’il est temps de quitter le folklore pour embrasser la modernisation comme le souhaite le ministre Amadou Koné. Nous allons tout mettre en œuvre pour soutenir ce groupement de près ou de loin pour le développement du transport routier ivoirien. Aujourd’hui nous pouvons dire que le minerai se positionne comme la locomotive du transport. Quand on parle du transport, on commence d’abord par les gros porteurs et après on parle des petits véhicules. Je souhaite que les jeunes Ivoiriens récupèrent assez rapidement ce secteur qui va apporter beaucoup au transport. Nous avons l’obligation et le devoir de soutenir le président du groupement Coulibaly Ibrahim ».

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici