Côte d’Ivoire/Après la mort d’une enseignante, le saccage d’un hôpital évité de justesse

0
862

Kouakou Akoussi Alexandra, professeur de mathématiques au collège Eclosion 1, ancien Néophyte 2 de Koumassi, a trouvé la mort après avoir été conduite à l’hôpital général de Koumassi. La professeur qui était enceinte de quelques mois, a piqué une crise pendant qu’elle donnait un cours. Conduite d’urgence à l’hôpital par ses élèves mêmes, elle a rendu l’âme quelques seulement quelques instants après. Furieux de cette mort inattendue de leur prof, les élèves se sont organisés pour faire une descente punitive sur le centre de santé, pour en découdre avec les agents qui n’auraient pas tout fait pour empêcher la mort de dame Alexandrra. Il s’en est fallu de peu pour que l’hôpital soit saccagé. Fort heureusement que la police est arrivée à temps pour empêcher cette autre casse. selon le rapport du médecin de service ayant reçu la patiente, il a reçu la dame dans un état d’inconscience, dans une chaise roulante, vers midi, le mardi 15 mai 2018, au service des urgences. Comme de coutume médicale, les constantes sont prises, (tension, pouls,battement de coeur). Malheureusement le résultat n’était pas probant. Aucune réponse de vie: arrivée décédée. Les élèves eux soutiennent que du temps inutile était perdu à exiger le carnet de santé de la professeur.

F.R

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici