Côte d’ivoire / Journée de la paix à Daoukro: Le préfet encourage le planting d’arbres

0
1031

Journée de la paix à Daoukro
Le préfet encourage le planting d’arbres
Pour matérialiser son soutien au thème : « Un arbre pour la paix », qui a été retenu au plan national, afin de symboliser la journée de la paix, le Président du Pdci Rda, Henri Konan Bédié, a accepté qu’un planting d’arbres ait lieu dans sa résidence. Ainsi, son représentant Franck Houphouet, le préfet de la région de l’Iffou, préfet du département de Daoukro, Koné Jacques Lobognon et le directeur régional des Eaux et Forêts, Kouamé Kouamé Jean Barboza, ont tour à tour planté un arbre dans un endroit de sa résidence. Bien avent cet acte, c’est la préfecture de Daoukro, qui a servi de cadre à la cérémonie, en présence des autorités administratives et politiques de la localité sans omettre les chefs religieux et coutumiers, tout comme toutes les forces vives du chef lieu de la région de l’Iffou. Le 2ème adjoint au maire, N’Goran Duhamel, au nom du conseil municipal, a interpellé tout un chacun, à fournir des efforts, pour préserver la paix. Et d’indiquer que le planting d’arbres décidé par le gouvernement Ivoirien en cette journée de la paix, est un symbole fort, pour préparer notre esprit en un devenir meilleur tel que souhaité par le premier président de la République de Côte d’Ivoire, feu Félix Houphouet Boigny. Puis, de terminer en souhaitant que la Côte d’ivoire redevienne une terre de dialogue, de paix. Et selon lui, pour y arriver, il y va de l’engagement de chacun. Le commandant Kouamé Kouamé Jean Barboza, directeur régional des Eaux et Forêts, a pour sa part, signifié que la reconstitution de la forêt associée à la paix, montre le caractère vital du pays. Il a indiqué que l’objectif du planting d’arbres en cette journée de la paix, est donc de magnifier la paix et d’adopter en même temps la culture de l’arbre, et surtout d’inculquer le reboisement dans l’esprit des Ivoiriens. Il est revenu sur les dispositions prises par le ministère des Eaux et Forêts pour préserver la Forêt. Et de demander à tous les Ivoiriens de conjuguer leurs efforts, pour une Côte d’ivoire plus verte. Le préfet de région, préfet du département de Daoukro, Koné Jacques Lobognon s’est dit heureux de parler de paix et a partagé l’opinion des religieux, comme quoi, la paix ce n’est pas seulement une affaire d’hommes, mais que cela concerne le Seigneur. C’est dans ce sens qu’il a demandé au « Tout Puissant », de nous aider à consolider cette paix. « Je pense que chacun de nous doit entrer en lui même et regarder notre premier président, qui accordait une importance à la paix. Rien ne vaut la paix », a t-il soutenu. Il a précisé que la symbolique de la paix et de l’arbre doit être comprise, car en Afrique, c’est sous l’arbre que l’on règle les problèmes, que l’on s’asseoit pour discuter et échanger. Pour terminer, il a souhaité que tous, soyons des témoins et des acteurs de la paix. Le capitaine Kouamé Aimé, chef de cantonnement de Daoukro, a quant à lui, montré les différentes espèces d’arbres de la région, qui ont été à cette occasion, plantées dans la cour de la préfecture.
E. Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici