Côte d’Ivoire/Un neveu de Bédié pour un rapprochement de son oncle avec Ouattara

0
629

Jean-Marc Bédié, membre du Bureau politique du Pdci et surtout neveu de Bédié, est entré ouvertement en rébellion contre son oncle.

Entré au Bureau politique en octobre 2013 suite au congrès des 3, 4 et 5 octobre 2013, tenu au Palais des sports de Treichville, il est Vice-président de la Commission technique chargé des technologies de l’information et de la communication. L’homme qui a pris l’initiative de rapprocher les ex alliés,
aurait provoqué la colère de son oncle
et son action peut L’aggravation discréditer sérieusement la politique du président du Pdci.
C’est pourquoi, Maurice Kakou Guikahuié s’est empressé de désavouer le neveu du président du Pdci-Rda. « La direction du Pdci-Rda porte à la connaissance des délégués départementaux, communaux et généraux, des membres des instances du parti, des Secrétaires généraux de section, des membres des structures spécialisées, des militantes, des militants, des sympathisantes, des sympathisants du Pdci-Rda, que des personnes dont Jean-Marc Bédié se disant mandatées par Son Excellence Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda, entreprennent les délégués, des Secrétaires généraux de section, les présidents de comité de base, des militantes et militants, pour obtenir la signature d’une pétition aux objectifs douteux et visant à semer le trouble dans l’esprit des militants », mentionne le communiqué signé de Guikahué qui précise que « la direction du parti informe que le président n’a mandaté personne pour faire signer une pétition ». Il a invité ses militants « à demeurer vigilants et tournés vers la conquête du pouvoir d’État en 2020 ».

Il faut noter que l’action du neveu du sphinx de Daoukro intervient au même moment où les deux premières dames, Dominique Ouattara et Henriette Konan Bédié se seont rencontées en France. Pour sûr, les initiatives pour réconcilier les deux hommes, qu’elles soient officielles ou souterraines ne manquent pas. Reste à savoir si elles aboutiront.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici