Un accord portant augmentation de 5000 francs CFA sur  la prime de transport des travailleurs a été obtenu après une requête faite à la Commission indépendante permanente de  concertation (CIPC), a annoncé le président de la centrale syndicale libre (CSL)-Dignité, Elie Boga Dago.

“A Abidjan, la prime de transport des travailleurs qui était de 25.000 F CFA, passe à 30.000 F CFA. A l’intérieur du pays, selon l’importance des villes, il y a des zones où des travailleurs recevaient 17.000 F CFA, cela va passer à 22.000 F CFA et ceux qui avaient 15.000 F CFA bénéficieront dorénavant de 20.000 F CFA”, a indiqué M. Boga, lors d’un entretien mercredi avec l’AIP, à Adiopodoumé.

“Cette nouvelle disposition a pris effet depuis le 1er août”, a t il précisé, en ajoutant que “cet accord entre les partenaires notamment le patronat et les travailleurs représentés par les centrales syndicales a été présenté au ministre des Affaires sociales pour qu’un arrêté soit pris”.

Poursuivant, le président de la centrale syndicale libre (CSL)-Dignité, Elie Boga Dago a fait savoir que c’est cet arrêté qui donnera “un caractère obligatoire” à cette augmentation enregistrée au niveau de la prime de transport des travailleurs confrontés à d’énormes difficultés pour se rendre sur leur lieu de service.

“Par conséquent, tous les chefs d’entreprises qui refusent de se soumettre à cette nouvelle disposition dès à présent, seront obligés de reverser des stocks d’arriérés de primes de transports à leurs travailleurs suite à l’arrêté du ministre des Affaires sociales”, a t il prévenu.

Avec AIP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici