Côte d’ivoire / Prikro : Framonkro célèbre sa délivrance

0
1624

Prikro
Framonkro célèbre sa délivrance
La localité de Framonkro, située à 12 km de Koffi Amonkro, son chef lieu de sous préfecture, était en fête le 10 février, à l’occasion du 10 ème anniversaire de la sanctification du village. Une sanctification, qui a permis de délivrer cette contrée, d’un peu plus de 500 habitants des esprits maléfiques. C’est ce que confirme Koffi Yao Benson, le président de la mutuelle de développement de cette localité:  » L’histoire de ce village est comparable à la misère. Aucun fils de la localité ne réussissait dans la vie. Tous ceux qui étaient scolarisés, arrêtaient leurs études après leur échec au Bepc. Même, les désoeuvrés, qui allaient en exode, pour un mieux être, revenaient bredouille. Pis, les premières personnes à tenter de construire des maisons, trouvaient la mort. Bref, un spectacle pitoyable ». Et de dire d’où est venu la délivrance. « Face à cette situation, le chef Nanan Boa Koffi Sinan a convoqué une réunion, pour trouver une solution à travers la prière. C’est ainsi, que nous avons pris attache avec le père Barthélémy Gobou, de la communauté catholique les amis des premiers chrétiens de Dabou, qui a sanctifié le village le 25 octobre 2008. Depuis lors, une école primaire a vu le jour sur cette terre et aujourd’hui, nous sommes à la 4 ème promotion des élèves de Cm2, avec un taux de réussite de 100% à l’entrée en 6 ème, pour les trois précédentes promotions. Aussi, avant cette sanctification, aucun élève du village n’avait pu franchir l’étape du Bepc, aujourd’hui, il y a près de 200 étudiants dans les universités et grandes écoles. Mieux, le village se modernise avec de nouvelles constructions, tout comme son électrification, sans omettre l’existence de 3 pompes villageoises », confiera t-il. Le président Koffi Benson expliquera que c’est pour dire merci au Seigneur, pour ce qu’il fait pour ce village depuis 10 ans, que cette cérémonie d’anniversaire de la sanctification a été organisée à travers une messe d’action de grâce. Une messe, qui a réunit toutes les forces vives de la localité et qui a été dirigée par le père Joachim Dago, collaborateur du père Barthélémy Gobou. Le pere Joachim Dago dira dans son homélie que : « Il faut rendre grâce au Seigneur, pour tous ses biens faits dans ce village. Il faut dire également merci à son serviteur, le père Barthélémy Gobou, qui il y a 10 ans a permis au village de retrouver la lumière. Il a désarmé des sorciers, libéré des maisons et plantations hantées et surtout redonner espoir aux élèves. Que cette célébration nous donne encore l’occasion de dire merci au Seigneur et surtout de consolider notre foie en Dieu, qui est venu nous sauver ».
E. Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici