Cote d’Ivoire/Tafiré à un nouvel hotel de ville

0
2784

De vingt deux (22) bureaux avec une salle de conférence, une salle de mariage, trois blocs de toilettes, l’hôtel de ville de Tafiré a été inauguré, le samedi 1 septembre 2018, en présence des filles et fils de la commune et des maires des communes des régions du Hambol et du Tchologo et d’autres départements et communes du pays. C’était à l’occasion de la 2ème édition de la fête de la fraternité à Tafiré du vendredi 31 août au dimanche 2 septembre.

Le joyau est l’œuvre de la première mandature du maire Coulibaly Sounkalo dit Charles Sanga. La finition a dit le maire de Tafiré, est à la fois, à l’actif du gouvernement et du Ministre d’État, Hamed Bakayoko, ministre de la Défense qui, à des moments difficiles, a su jouer sa partition pour que le bâtiment devienne une réalité. Charles Sanga a dans son allocution promis apporter aux populations de Tafiré tout le nécessaire sur place pour leur bien être. C’est pourquoi, il a demandé au gouvernement que sa cité soit érigé en chef-lieu de département. Avant, en remerciant le Minstre d’État Hamed Bakayoko pour son soutien, Charles Sanga a rendu un hommage à Jeannot Kouadio-Ahoussou, président de Sénat et invité d’honneur à cette cérémonie d’inauguration.

De type R+2, le bâtiment a coûté cent quarente millions (140 000 000) francs CFA toutes taxes comprises.

Jeannot Kouadio-Ahoussou, a exhorté les élus locaux à œuvrer sans relache pour consolider les acquis du développement et à faire de leur licalité un lieu où il fait bon vivre. « Prenez l’exemple sur Charles Sanga à Tafiré. Merci donc Monsieur le maire Sanga pour tout ce vous faites pour le développement de votre localité », a dit le président du Sénat Jeannot Kouadio-Ahoussou.

Conscient que le développement de la localité incombe à tous, le Ministre d’État Hamed Bakayoko, parrain de la cérémonie d’inauguration a exhorté les cadres, les filles et fils de Tafiré mais aussi de toute la région du Hambol à se donner la main pour que le développement de la commune de Tafiré et de la région du Hambol ne s’arrête pas au niveau où il se trouve actuellement avec la determination d’ « un maire comme Charles Sanga », a dit le Ministre d’État Hamed Bakayoko.

C’est pourquoi, il a invité les populations à accompagner le maire Charles Sanga qui a pour priorité le développement de sorte que Tafiré soit classée parmi les communes dans lesquelles le développement, la paix et la cohésion soient une réalité. La coupure de ruban symbolique et la visite des bureaux ont mis fin à la cérémonie d’inauguration.

Dans la soirée un concert d’artistes et un feu d’artifice géant a également meublé 2ème édition de la Grande fête de la fraternité à Tafiré prévu pour prendre fin dimanche 2 septembre par des prières pour la cohésiin et la fraternité. Suivi une compétition de Mob cross.

JPH

NB (TRÈS BIENTÔT SUR IVOIRECHOIVOIRECHO LE JOURNAL DES ÉLECTIONS)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici