CPI/Les Pays-Bas ne veulent pas de Gbagbo s’il est en liberté provisoire

0
656

Les juges ont principalement débattu jeudi du pays dans lequel pourraient être accueillis Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé

Dans ce cas LAURENT Gbagbo et Charles Blé Goudé pourraient être accueillis en Belgique. La Haye n’est qu’à deux heures de Bruxelles et la CPI a conclu en avril 2014 avec la Belgique un accord sur « la mise en liberté provisoire sur le territoire belge de personnes détenues en exécution de décisions rendues par les chambres de la Cour ».

Le procureur Eric MacDonald a fait savoir qu’il souhaitait que les accusés soient « facilement à la disposition de la Cour ». En cas de mise en liberté provisoire, le pays d’accueil serait donc probablement un pays européen mais pas les Pays-Bas, qui ont déjà refusé de les héberger.

C’est en vertu de cet accord que l’ancien vice-président congolais, Jean-Pierre Bemba, s’était installé en Belgique à la suite de sa remise en liberté provisoire en juin dernier.

Mais si les juges de la CPI ont de fortes chances de se prononcer pour une libération provisoire de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, le doute demeure toujours sur la date à laquelle ils rendront leur décision. Les vacances judiciaires ont débuté dans la soirée du vendredi 14 décembre et durerontt jusqu’au 7 janvier.  Les juges vont-ils rendre leur décision par écrit dans les prochains jours ou bien vont-ils  attendre la fin des congés pour se prononcer ?

N’empêche, Yopougon était en liesse le samedi suite à une nouvelle de la libération des deux hommes. Peut être que ce n’est que partie remise

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici