Cpi-Procès Gbogbo et Blé Goudé/Accusateurs, accusés, juges, avocats… Le Covid-19 met tout le monde d’accord. « Pas d’audience en direct le 11 mai »

0
584

Décidement chacun tient à la vie et sa santé dans cette affaire de jugement du Président Laurent GBAGBO et du ministre Charles Blé GOUDÉ à la Cour Penale Internationale (CPI). Ceux qui rêvent de voir les accusés périr en prison , ceux qui souhaitent les voir libres tout de suite , les accusés eux-mêmes, c’est à dire le Président Laurent GBAGBO et son bras droit le ministre Charles Blé GOUDÉ ne sont pas du tout pressés cette fois à cause du Coronavirus. En tout cas plus personne ne semble être chaud pour une audience en direct à la Cour Penale Internationale compte tenu de la crise sanitaire. En effet , les avocats du Président Laurent GBAGBO et du ministre Charles Blé GOUDÉ ont fait hier des propositions à la cour d’appel de la Cour Penale internationale pour qu’il n y est pas de procès ce 11 mai 2020 comme prévu . Nous rappelons que le procureur de la CPI a lancé un appel depuis 2019 contre l’acquittement du Président Laurent GBAGBO et du ministre Charles Blé GOUDÉ. En Fevrier 2020 la première audience en appel a eu lieu . Le 11 mai 2020 devait être la deuxième.

En effet, le 20 mars 2020, la Chambre d’appel a fixé une audience du 11 au 13 mai 2020 pour l’appel du Procureur contre l’acquittement du Président GBAGBO et du ministre Blé GOUDÉ par la Chambre de première instance. Le ministère public est la partie à ne pas épouser une audience en cette période extraordinaire.  Le 17 avril 2020 le ministère public a présenté sa « demande de report ou d’annulation de l’audience d’appel prévue du 11 au 13 mai 2020 et d’examen de l’alternative des propositions visant à accélérer l’appel ». Trois jours après, c’est à dire le 20 avril 2020, le Représentant légal commun des victimes a fait savoir aussi qu’il n’est pas interessé par un procès à l’heure actuel . Il a donc soumis sa réponse à la requête de l’Accusation, approuvant les suggestions faites par l’accusation concernant le déroulement proposé de la procédure. Hier le 22 mai 2020 c’est finalement au tour du Président Laurent GBAGBO et du ministre Charles Blé GOUDÉ de privilegier la santé. Ils ne sont pas aussi partant pour un procès actuellement au prétoire de la CPI toujours à cause du Coronavirus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici