Deuxième édition du gala des arts martiaux/Bouaké aux couleurs du Qwan Ki Do

0
1226

La région du gbêkè a abrité la 2ème édition du gala des arts martiaux, organisée par la confédération africaine de Qwan ki do avec à sa tête le président Sako Brahima, directeur régional des transports, le samedi 19 janvier 2019 au palais du carnaval. Cette cérémonie était placée sous le patronage du ministre des transports, Amadou koné et sous le parrainage du premier magistrat de la commune de Bouaké, Nicolas Djibo. Le président de la confédération africaine de Qwan Ki Do, maître Sako Brahima, a profité de l’occasion pour plaider auprès des parrains de la 2e édition du Gala des arts martiaux à Bouaké, pour la construction des infrastructures adaptées pour la pratique des arts martiaux dans la région du gbêkê et  la construction des aires sportives aménagés dans des quartiers. << La pratique des arts martiaux pourrait servir dans un processus de socialisation, à inculquer des valeurs morales, d’entente et de solidarité aux pratiquants surtout les jeunes qui sont beaucoup indexés dans les questions d’incivisme. Pour réussir donc ce pari de socialisation, il faut un cadre de sport enchanteur et adéquat. Des salles d’entraînement, il en existe à Bouaké, mais elles ne répondent plus aux commodités sportives et sécuritaires. Nous souhaitons donc monsieur le parrain, avoir des infrastructures adaptées pour la pratique des arts martiaux et aussi des aires sportives de proximité aménagées dans les quartiers >>, a plaidé le président, Sako Brahima. Cette deuxième édition, a vu la participation de plusieurs centres de formation d’arts martiaux. A savoir le Qwan Ki Do, Sado Academy, Shitoryu, judo, Kung-fu Wushu, Aïkido, Krav Maga Ivoirien, Shotokan, Vovinam Viêt vô Dao et le Taekwondo  sans oublier une forte délégation des  Yang système venue d’Abidjan soutenir leurs condisciples de la région du gbêkê.Selon le président, malgré les difficultés les pratiquants de la région, se démarquent positivement lors des compétitions internationales, nationales et régionales.Au cours de l’année 2018, c’est plus de 300 médailles (or, argent et bronze) remportées et 25 trophées. Ce sont vingt et un (21) médailles en or au plan international,  vingt (20) au plan national et cent dix-huit (118) au plan régional.Tous athlètes ont été félicités et encouragés par le maire Djibo Nicolas avant de leur remettre des diplômes d’honneur. Le parrain de la cérémonie, Djibo Nicolas s’est dit fier de voir des jeunes pratiquants d’arts martiaux, hisser haut la région du gbêkè lors des compétitions nationales et internationales. Le maire Djibo Nicolas a promis répondre aux doléances évoquées par le président, maître Sako Brahima.

O K O

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici