Profitant de la remise de plusieurs infrastructures, notamment un château d’eau, le raccordement au réseau électrique national, la livraison d’une école avec des logements pour les maîtres et une cérémonie de planting d’arbre,  aux populations des villages de Koutiénédougou et Pissankaha, le vendredi 15 novembre, Téné Birahima Ouattara a prôné la cohésion et l’union des filles et fils, des élus et des cadres de la région du Tchologo.

Et ce, autour du Président de la République, Alassane Ouattara en vue du développement harmonieux et durable de la région du Tchologo : « soyons-unis pour le développement de la région du Tchologo. C’est ce que Alassane Ouattara nous demande afin qu’il nous aide pour continuer de développer nos régions, nos communes et toute la Côte d’Ivoire. Filles et fils du Tchologo et de la Côte d’Ivoire, unissons-nous », a-t-il insisté.

Sur sa lancée, il ajoutera que « le développement profite à tous, sans distinction. Mais, le développement rime avec la cohésion et la paix sociale. C’est pourquoi, nous devons être unis et rassemblés autour d’Alassane Ouattara et de son gouvernement dirigé par Amadou Gon Coulibaly. De 727 milliards, le budget du social est passé à plus de 1000 milliards de francs CFA. En restant unis et solidaires, nous pourrons en bénéficier largement », a lancé l’actuel ministre des affaires présidentielles.

Revenant sur la question de la scolarisation, il a encouragé les parents à envoyer leurs enfants à l’école. Singulièrement les filles.L’ong oxygene Africa a offert des dons aux deux villages susmentionnés.

Prenant la parole, Kouamé Koffi, préfet de la région du Tchologo tout en félicitant Téné Birahima Ouattara et son équipe du conseil régional, pour l’immense travail de développement accompli, dit se tenir prêt à apporter sa contribution à cette structure décentralisée. Et ce, dans ses actions au profit des populations.

                                        Billy Kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici