Dimbokro/JIF 2022. N’goran Alexis (Directeur régional) aux femmes : « inscrivez-vous dans les projets de l’Etat »

0
382

La direction régionale de la Femme, de la Famille et de l’Enfant du  N’zi a organisé, vendredi  11 Mars 2022, à l’esplanade de la Préfecture de Dimbokro, la journée internationale de la femme (JIF) autour du thème  »   L’égalité aujourd’hui, pour un avenir durable en Côte d’Ivoire”. 

Le directeur régional de la femme, de la famille et de l’enfant, Ngoran Alexis , a assuré les femmes de sa disponibilité à les accompagner dans leur volonté d’autonomisation, notamment, au plan économique. Il leur a conseillé de se mettre en association ou groupement pour se donner plus de chance de bénéficier des aides et appuis financiers du gouvernement ou des organismes internationaux.

Parrain de la cérémonie, Arsène Koffi,  a salué la grande mobilisation des femmes de Dimbokro qui témoigne de l’importance qu’elles accordent à cette journée. Il  attend des femmes de Dimbokro, des femmes résolument engagées pour la paix, la cohésion sociale et le développement de la commune », a-t-il souligné. 

« Rien ne vous sera offert. Vous devez, chaque jour, vous affirmer dans la prise d’initiatives heureuses, faire montre de qualité personnelle, d’une grande intelligence des situations et dans votre engagement à servir avec efficacité l’intérêt général « , a dit le premier magistrat de la commune de Dimbokro, Bilé Diéméléou. Il a soutenu que les femmes doivent relever les défis de la compétitivité, de l’affirmation de leur leadership, de leur formation et de leur sens de la responsabilité.

« Il Il a soutenu que les femmes doivent relever les défis de la compétitivité, de l’affirmation de leur leadership, de leur formation et de leur sens de la responsabilité. Il nous faut relever ce défi. J’y engage chacune de vous. C’est à ce prix que nous agirons à asseoir durablement et sans complexe les fondements de l’égalité entre hommes et femmes pour la construction  d’un  Dimbokro  nouveau « , a-t-il insisté. Il nous faudra aussi, au niveau institutionnel, a-t-elle ajouté, accroître la représentation de la femme aux postes de décision, soutenir par les mesures politiques et administratives le leadership des femmes et renforcer toutes les mesures et actions de promotion et de protection des droits de la femme.

« C’est une tâche hardie et de longue haleine. Ce ne sera jamais la seule responsabilité du gouvernement, mais notre affaire à toutes « , a-t-il insisté. A toutes les femmes en responsabilité, et à toutes ces collaboratrices, Bilé  Diéméléou a affirmé sa totale confiance et les a encouragées à construire un cadre de parfaite harmonie avec leurs collègues et collaborateurs hommes pour continuer de conduire à bonnes fins les activités. Et surtout à faire des hommes des partenaires stratégiques.

Le préfet de la région du  N’zi et préfet du département de Dimbokro, Coulibaly Yahaya, a pour sa part, rendu hommage à la femme pour la vie qu’elle donne et pour le rôle prépondérant qu’elle joue au sein de la famille. Il les a invitées à occuper pleinement leur place dans la société parce que « les hommes ne sont rien sans elles ». 
La cérémonie de célébration des droits de la femme à Dimbokro en 2022 a été marquée par une marche sportive, une conférence  publique, un concours  culinaire et un défilé.

Jph 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici