Election à la FIF/La FIFA met de nouveau le pied dans le plat

0
356

Par un courrier, la Fédération internationale de football association (FIFA) et de la Confédération Africaine de football demandent au Comité de normalisation de la Fédération ivoirienne de football de revoir la disposition concernant la question du parrainage par catégorisation pour les candidats à la présidence de la FIF.

En effet, une rumeur faisait état de ce que des candidats procèdent à « l’achat » des parrainages et cette cette pratique est contraire au code d’éthique de la FIFA et de la CAF.

Le courrier exige, soit l’annulation de la question de parrainage par l’Assemblée générale ou elle revient au système de 4 parrainages. La FIFA demande par la même occasion une nouvelle date pour les élections. L’instance internationale a également prolongé pour quelque temps le mandat de Dao Gabala jusqu’à l’élection. Le temps de changer les textes pour les adapter à la volonté de la FIFA.

Ainsi le mandat du CONOR-FIF sera légèrement prorogé. Il n’y aura donc pas d’élection à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football ce 23 mars 2022 comme prévu.

A quand la fin du feuilleton à la FIF ? Tout semble se faire comme si la FIFA œuvrait pour un candidat, car de notre simple avis, un candidat qui ne peut pas réunir 8 petits parrainages auprès de 80 clubs ivoiriens, ne doit pas être parachuté à la tête de l’instance suprême du football. Démocratie oblige.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici