Élections locales/Le Rhdp investit ses candidats lundi prochain

0
744

Le Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) est déjà en ordre de batailles pour les élections locales d’octobre prochain au moment où l’opposition appelle encore, de tous ses vœux, à la réforme de la CEI et au report desdites élections. Le RHDP a annoncé, ce mercredi, l’investiture de ses candidats le lundi 24 septembre, soit le même jour que se tiendra l’important bureau politique du PDCI-RDA à Daoukro.

Les cadres du RDR mobilisent leurs troupes
Une rencontre d’échanges a eu lieu ce mercredi 19 septembre 2018, au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan, entre les populations de la région de la Bagoué et certains cadres du RDR dont les Ministres Kandia Camara, secrétaire générale du RDR, Mariatou Koné, vice-présidente chargée de la région de la Bagoué et Bruno Koné, candidat aux municipales à Boundiali. Au cours de cette cérémonie, la SG du Rassemblement des Républicains (RDR) a annoncé que les candidats RHDP seront investis le lundi 24 septembre par le Président Ouattara lui-même. Ces candidats aux élections municipales et régionales seraient au total 176, principalement issus du RDR et de la dissidence PDCI, conduite par le Ministre Adjoumani.
Vers une razzia du RHDP ?
Le PDCI, qui a vu ses frondeurs réhabilités par la justice ivoirienne hier mercredi, organisera un bureau politique le lundi prochain, à Daoukro, la ville natale de son président Henri Konan Bédié. D’importantes décisions sont attendues ce jour-là, parmi lesquelles la participation ou non du parti aux échéances électorales du samedi 13 octobre 2018. Le PDCI de Bédié, qui se rapproche, de plus en plus, de la ligne dure de l’opposition incarnée par l’EDS, pourrait annoncer son retrait de la course. Dans une telle configuration le RHDP ferait une razzia qui enchanterait incontestablement ses cadres. La Ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Femme, Mariatou Koné, ne dira pas le contraire, elle qui appelle à la mobilisation des militants de la Bagoué : « Nous devons avoir des élections apaisées, sans violence. Faisons une campagne civilisée pour qu’au soir du 13 octobre, nous sortions dignement vainqueur de ces élections »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici