Haut-Sassandra/Sécurisation de la fête de Pâques. La police nationale boucle toute la région. Des patrouilles pédestres, motorisées et des interpellations constatées sur le terrain.

0
225

Depuis le jeudi 28 Mars 2024, l’on assiste à des patrouilles pédestres, motorisées et des courses poursuites dans la ville de Daloa, capitale de la région du Haut-Sassandra. Et cela, suite à la sécurisation de la fête de Pâques a-t-on appris de sources policières. Dans les localités de Vavoua, Issia, Zoukougbeu et Saïoua que nous avons sillonné le constat est le même.

Selon le commissaire divisionnaire Diouf Louis de Gonzac, préfet de police de la région du Haut-Sassandra que nous avons rencontré dans l’après midi à son bureau de Daloa, nous a fait savoir que ces opérations menées par ses hommes visent à permettre aux populations de cette partie de la côte d’ivoire a célébrer la fête de Pâques en toute sécurité.  » Comme vous le savez notre mission est assurer la sécurité des personnes et des biens. Donc en pareille circonstance, nous devons marquer notre présence sur le terrain » a-t-il martelé.

A l’occasion, il a invité les populations de sa zone de compétence à collaborer avec les forces de l’ordre.  » Je profite de l’occasion pour lancer un appel à la population du Haut-Sassandra à collaborer avec les forces de l’ordre. Le policier ne peut pas être efficace sans des renseignements. Et ces renseignements, c’est la population qui peut nous les fournir. Le policier ne peut pas être partout à la fois. Donc j’invite toutes les populations à nous aider à les aider. Car la lutte contre le banditisme n’est pas l’affaire d’une seule personne » a-t-il indiqué. Et de rassurer les populations.  » Nous veillerons à ce que les fêtes de Pâques se déroulent en toute quiétude dans notre zone de compétence. J’ai déjà instruit tous mes hommes d’occuper les coins stratégiques de la région. Il y a des agents qui seront positionnés devant les églises et les gares routières en vue de permettre aux populations de voyager et célébrer la fête de Pâques en toute sécurité  » a-t-il indiqué.

Quand notre équipe de reportage arrivait au niveau d’une gare de transport de renom de Daloa, des éléments du groupement mobile d’intervention « GMI » procédaient à des raffles et des fouilles de certains jeunes suspects.

Interrogé sur cet état de fait, un jeune policier du « GMI » nous a fait savoir que « ces suspects interpellés ont été pris dans un fumoir situé derrière la gare routière. Ils nous ont fatigué un peu, mais nous avons pu interpeller quelques uns. C’est tous ceux là, qui agressent les voyageurs dans la nuit au niveau du commerce « ,a-t-il indiqué. Et de préciser qu’ils ne font qu’executer les ordres de leur hiérarchie.  » Nous travaillons sur les instructions de notre hiérarchie  » a-t-il martelé.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici