Insertion professionnelle/32 jeunes de Bouaké recrutés pour les travaux d’utilité publique

0
112

32 jeunes à Bouaké ont été sélectionnés pour réaliser des travaux d’utilité publique (entretien des voiries, assainissement et salubrité dans la commune), pendant une période de six mois.

Dans le cadre du projet des Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO) deuxième phase. C’était à l’issue d’un tirage au sort organisé par la Plateforme des services (Pfs) local, le vendredi 11 janvier 2020 au foyer des jeunes de Bouaké.

Après leur sélection, J. Amichia, coordonnateur de la Pfs de Bouaké, a tout en félicitant les futurs employés de THIMO leur a fait savoir qu’ils seront rémunérés à raison de 1.750 francs Cfa par jour de travail. Cependant, le coordonnateur régional THIMO a en a encouragé les jeunes retenus à persévérer dans le travail durant les six mois que va durer le projet et d’inviter les jeunes qui n’ont pas été retenu et intéressés par le projet THIMO à s’inscrire sur la plate-forme de services la plus proche de leur localité. « A vous qui avez été retenus, nous vous recommandons l’ardeur au travail. Parce que chaque jeune ayant passé les six mois dans les Thimo, verra son projet financé à hauteur de 120.000 Fcfa. Prenez conscience de cette chance et faites preuve d’assiduité et d’abnégation dans la conduite des activités qui vous seront confiées par les collectivités locales. La seule chose que nous vous demandons, c’est d’aller vous faire établir une pièce d’identité, car l’argent vous sera versé dans un compte à votre nom », a-t-il conseillé.

Pour sa part, Allah Lazare Akpolai Kouadio, sous directeur des Affaires Sociales, de la Santé, de la Promotion de la Famille et de la Femme à la mairie de Bouaké a fait rassuré les Bouaké que le gouvernement et le Conseil municipal avec à sa tête Nicolas Youssouf Djibo resteront à leurs côtés pour les accompagner dans leur parcours d’insertion, pour un emploi durable. « Les activités THIMO s’inscrivent dans le cadre du programme social du gouvernement (PS-GOUV) et du deuxième Contrat de Désendettement et de Développement (C2D). Chers jeunes, ous venez de recevoir un appui inestimable. Je vous exhorte à toujours faire confiance au gouvernement et au maire Nicolas Youssouf Djibo. Chacun de vous aura à faire quelque chose. Vous êtes une priorité pour le maire Nicolas Djibo », a dit Allah Lazare Akpolai Kouadio.

Il faut noter qu’avec le projet THIMO, ce sont 4.500 jeunes qui seront mis en activité dans les travaux d’utilité publique sur la période 2019-2021. Pour cette année 2020, l’accent à été mis sur les personnes vivants avec handicap.

A noter que dans les communes de Sakassou, Béoumi, Diabo, Botro, Bodokro, Brobo d’autres jeunes ont été également sélectionnés pour les travaux Thimo en raison de 10 jeunes par commune.
JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici