Korhogo/Une caravane de rupture collective de jeûne organisée par le premier ministre

0
508

Le Ramadan 2019, qui correspond à l’année 1440 du calendrier musulman tire allègrement vers sa fin. C’est ce moment de piété,  de générosité, de partage et de solidarité que le premier ministre Amadou Gon a choisi pour manifester sa solidarité avec la communauté musulmane de l’ensemble du pays, mais singulièrement de Korhogo. Ce sont au total plusieurs centaines de tonnes de riz, de sucres, de lait qui ont été distribuées dans toutes les régions du pays. A Korhogo, les dons du Premier ministre ont été convoyés vers les bénéficiaires par Lanzeni Coulibaly, son successeur à la tête la mairie. Il était accompagné d’une forte délégation composée de proches et fidèles du ‘’lion’’.

Les premières personnes visées par cet élan de solidarité composé de vivres et non vivres sont les différentes couches sociales démunies de la population. Ont suivi les fidèles musulmans et les guides religieux. 

« Nous avons été mandatés par le chef du gouvernement pour soutenir, pour assister dans un premier temps tous les musulmans en ce mois de solidarité et de partage du Ramadan. Par la suite apporter réconfort à tous ceux qui sont plus ou moins touchés par cette recommandation de l’islam. Je veux parler des veuves, des orphelins, des personnes nécessiteuses. C’est dans cette optique que plusieurs groupements de femmes et de jeunes qui sont dans le besoin », a justifiera Lazéni Coulibaly. Le chef du gouvernement ivoirien a, en plus de ces nombreux dons, initié une caravane de rupture collective du jeûne dans toutes les mosquées de la ville. 

A la tête de la caravane du partage, la délégation conduite par le maire de la commune, a sillonnée une cinquantaine de mosquées des quartiers 14, Koko, Haoussabougou, Tchiékelézo, Banaforo, Jean Delafosse, Petit Paris, Marcory, Belleville, etc. Partout où la caravane est arrivée, les fidèles musulmans ont eu droit à 200 ou 300 kits alimentaires en fonction de la capacité d’accueil de la mosquée plus une enveloppe.

Comme message livré aux guides religieux, il a demandé que ceux-ci intercèdent auprès d’Allah pour que l’esprit de paix d’union et de vivre ensemble règne toujours entre les ivoiriens. « Les évènements malheureux de Béoumi interpellent tous ceux qui sont épris de paix. Nous sommes venus solliciter les prières et les bénédictions de nos hommes de Dieu pour la paix par le pardon dans notre pays. C’est ce que le chef de l’Etat Alassane Ouattara et le gouvernement conduit par Amadou Gon Coulibaly s’activent à faire depuis toujours. Et ce mois est tout indiqué, plus particulièrement la nuit du destin de par sa puissance et sa grandeur, pour que Allah exhausse nos vœux de paix et de réconciliation à travers vos différentes prières », a déclaré Lanzeni Coulibaly.

Les communautés nationales et étrangères vivant à Korhogo ainsi que les différentes structures du RHDP n’ont pas été mises en marge de cette action sociale.

Billy Kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici