Ligue des champions/Liverpool sur le toit de l’Europe

0
649

Liverpool est CHAMPION d’Europe pour la 6e fois après son succès sur Tottenham (0-2)

Quatorze ans après son dernier titre, Liverpool décroche sa sixième C1 après son succès sur Tottenham (0-2) au Wanda Metropolitano de Madrid. Dans un match bien terne, les Reds avaient ouvert la marque en tout début de partie sur un penalty de Salah avant qu’Origi ne double la mise à trois minutes de la fin du temps réglementaire.

Le match plié en 24 secondes

Cette finale de Champions League tant attendue entre les deux représentants du Championnat d’Angleterre (Premier League) n’a en revanche pas tenue ses promesses. La faute à un penalty accordé aux Liverpuldiens au bout de 30 secondes de jeu, à peine.

Mieux valait en effet ne pas être en retard au Stade Wanda Metropolitano pour assister au tournant de ce match. Car au bout de 24 secondes, l’arbitre slovène Damir Skomina sanctionne une « main » du Français Moussa Sissoko, dans la surface de réparation des « Spurs ». L’Egyptien Mohamed Salah ne fait pas de sentiment et ouvre le score d’une frappe puissante (0-1, 2e minute).

Le coup de poignard de Divock Origi

La suite ? Beaucoup de tensions dans les deux camps et un peu d’ennui chez les (télé)spectateurs. Ce n’est que durant le dernier quart d’heure de la rencontre que Tottenham se lâche enfin. Harry Kane, qui disputait sa première partie depuis deux mois, et ses partenaires se montrent enfin dangereux. A la 80e minute notamment, lorsque le gardien de but adverse Alisson Becker doit intervenir sur des frappes du Sud-Coréen Son Heung-min et du Brésilien Lucas Moura. Le portier est encore vigilant sur un coup franc de Christian Eriksen (85e).

Mais ce sont les partenaires de Mohamed Salah et de Sadio Mané qui ont le dernier mot grâce à un but de… Divock Origi. L’attaquant belge, rarement aligné par son entraîneur Jürgen Klopp, a fait son entrée en jeu à la 59e minute. A la 87e minute, il trouve la faille d’un tir croisé : 0-2. Pour Tottenham, qui disputait sa toute première finale de Ligue des champions, ce revers sera difficile à oublier…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici