Ce jour 5 novembre 2019 , la nouvelle ambulance de la sous préfecture d’Arikokaha, don de l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et candidat déclaré à la prochaine présidentielle, a été aperçue dans l’après midi au district sanitaire de Niakara.

A son bord l’infirmier du centre de santé et le chauffeur, un fils du village. C’est dans le cadre de ces fonctions régaliennes et l’infirmier était venu réceptionner l’ensemble des vaccins devant servir à la prochaine campagne de vaccination contre la polio. Conclusion, l’ambulance d’Arikokaha est bel et bien fonctionnelle et démontre que le geste de Guillaume Soro, au delà de toutes les polémiques, est la bienvenue.

En rappel le 26 novembre dernier, une forte délégation du RACI ( parti proche de soro) conduite par le docteur Hervé Coulibaly était venu remettre aux populations de la sous préfecture d’Arikokaha, au nom de l’ex président de l’Assemblée nationale cette ambulance. Ce jour là, l’on a noté avec regret l’absence des autorités ( sous préfet , Directeur départemental de la santé , et même l’infirmier du village). Il n’en fallait pas plus pour que cela ouvre la voie à toutes sortes de rumeurs accusant les autorités officielles de boycotter le néo candidat à  la présidentielle de 2020. Certains sites en n’ont fait même leur choux gras.

En réalité l’absence des autorités  s’expliquait par une mauvaise coordination des dates de la cérémonie solennelle du don.  Pour les populations, le plus important est qu’elles aient une ambulance et qu’elle soit fonctionnelle. On peut donc dire que l’ambulance d’Arikokaha est véritablement entrée dans la République.

Gnakouri Tostao . 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici