Le ministre de l’Agriculture et du Développement Durable , Adjoumani Kobenan Kouassi, a procédé le jeudi 07 Novembre 2019 à Yamoussoukro, au lancement du Recensement des exploitants et exploitations agricoles (REEA 2019).

Cette opération qui vise à doter le pays de données fiables, précises et actualisées sur les exploitants et exploitations agricoles en vue de disposer d’une cartographie vraie, a été lancée en présence notamment du corps préfectoral du Bélier et du district autonome de Yamoussoukro , de partenaires techniques et financiers, des directeurs régionaux  et départementaux . Ainsi que des chefs coutumiers et qui marque effectivement le démarrage des activités de collecte des données sur le terrain .

Le ministre de l’Agriculture et du Développement Durable  a profité de l’occasion pour exhorter toutes les parties, surtout le corps préfectoral, à se mobiliser pour la réussite de l’opération, précisant avoir obtenu l’assurance de sa collègue de l’Economie et des Finances pour que le REEA 2019 ne connaisse pas quelque ralentissement à cause de problèmes financiers.Selon le coordonnateur national, Dr Coulibaly Nouhoun, le REEA 2019 coûte 7,5 milliards FCFA dont 54% (3,9 milliards FCFA) financés par l’Etat ivoirien. La contribution de l’Union européenne est de cinq millions d’Euros (3,3 milliards FCFA), soit 44% du budget, et 2% sont apportés par la FAO qui assure par ailleurs 80% de l’assistance technique.Il permet en outre un meilleur suivi des indicateurs sur la sécurité alimentaire et la lutte contre la pauvreté, a ajouté M. Nouhoum .

En Côte d’Ivoire, le secteur agricole représente 27% du PIB, deux tiers de la population active et 66% des recettes d’exportation.Pour lui, tous ces changements dans le secteur nécessitent une photographie fiable des données qui sera fournie par le REEA. Ce qui permettra aux différents ministres impliqués de mieux préparer une nouvelle version du Programme national d’investissement agricole (PNIA) .

Cette opération durera quatre mois et va s’étendre au autres régions de notre pays .                                                       

N K 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici