Paiement des salaires par avance du mois d’avril 2020/Les agents des ESCOM réclament quatre mois d’arriérés de salairesl

0
907

En raison de la crise sanitaire que vit la Côte d’Ivoire, le gouvernement ivoirien par le truchement du Ministre auprès du Premier Ministre chargé du Budget et du portefeuille de l’Etat, a adressé un courrier au Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité  Publique (DGTCP) datant du 14 avril 2020, pour demander le paiement par avance, des salaires du mois d’avril 2020.

‘’Nous avons l’honneur de vous demander de bien vouloir payer, par avance les salaires des fonctionnaires, des Agents de l’Etat et des Agents contractuels des Etablissements Publics  Nationaux, des projets, des Collectivités Décentralisées, des Agences d’exécution, des Experts des Conventions BNETD-Régie et des Agents contractuels gérés par les sociétés prestataires de service, ainsi que des dépenses d’abonnements (eau, téléphone et internet) et de loyers (baux logements et bureau), pour le mois d’avril 2020’’, précise la note. Par ailleurs, le courrier ajoute que ‘’la mesure concerne également le personnel des Institutions de la République, des Ambassades et Services à l’Etranger, le personnel exerçant dans les Sociétés d’Etat, les Sociétés à participation  Financière Publique et les Sociétés de type particulier, bénéficiant de subventions de l’Etat’’.

Toujours selon le courrier, ‘’ces avances seront régularisées en priorité par la Direction de la Solde, les Ordonnances des structures bénéficiaires desdites avances et les Chefs de Projets, dès la première semaine du mois de mai 2020’’.

Vu ce courrier à caractère social, les Agents contractuels des Etablissements Sanitaires Communautaires (ESCOM) s’interrogent sur le sort qui leur sera réservé. Eux, qui depuis le mois de janvier 2020, n’ont pas perçu de salaires. Ils trainent jusqu’à ce jour, quatre (04) mois d’arriérés de salaires (janvier, février, mars et avril). Alors que la convention qui lie l’Etat de Côte d’Ivoire aux ESCOM depuis après la crise postélectorale dit que

‘’les ESCOM appliquent la gratuité de soins et l’Etat s’engage à payer les salaires des Agents contractuels sur les subventions allouées aux ESCOM’’. C’est pourquoi, ces Agents, en cette période de crise sanitaire, demande au président de la République, Alassane Ouattara et au Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly de les prendre en compte dans cette mesure. Car, ils estiment qu’ils ont toujours été lésés dans le paiement des salaires alors qu’ils travaillent sous la tutelle du Ministère de la Santé et de l’hygiène Publique.

N’guessan Kouadio.

Légende photo: Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly Fac-similé : Le courrier du ministre auprès du PM chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici