Région de la Bagoué/Cohésion nationale et paix en Côte d’Ivoire : Bruno Koné sensibilise les chefs traditionnels et les leaders religieux

0
776

La paix est le préalable à tout développement, disait le père-fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, Felix Houphouët-Boigny.

Bruno Nabagné Koné veut faire sienne, cette pensée du premier Président du pays. Et pour ce faire, le vice-président du Rhdp, en charge de la région de la Bagoué et des relations extérieures, a entrepris une série de rencontres.

Première étape de ces rencontres, la grande mosquée de la ville de Boundiali, le vendredi 7 mai dernier. Prières en faveur de la paix, de la stabilité en Côte d’Ivoire, chants liturgiques, lecture du coran, prêches, enseignements sur la nécessité de vivre ensemble, ont été dits, pendant deux heures.

Les 63 guides religieux, conduits par l’imam central Koné Abou, ont appelé les uns et les autres à cultiver le pardon pour que la Côte d’Ivoire continue de consolider la paix durable.

Prenant la parole, Bruno Koné, a exhorté les hommes de Dieu à construire le vivre ensemble, gage, dit-il, de développement durable. A commencer, fait-il savoir, par le rapprochement entre les filles et les fils de la région de la Bagoué.

Puis, c’est au tour des 133 chefs traditionnels de ladite région d’être reçus au centre culturel, par leur hôte du jour.

L’actuel ministre de la construction, du logement et de l’urbanisme, a, d’entrée, expliqué les raisons qui ont motivé le Président Alassane Ouattara à mettre en place le Rhdp tout en revenant sur la genèse des différentes crises socio-politiques qui ont secoué la Côte d’Ivoire.

Non, sans indiquer que le chef de l’Etat est soucieux des problèmes de ses parents et, auxquels, selon lui,  il a, largement, donné des réponses concrètes et idoines Et ce, dans tous les domaines.

Ensuite, il a été permis aux têtes couronnées de soulever des préoccupations et d’avoir droit à des éclaircissements de la part du député de la circonscription électorale de Blessegué-Kouto.

Dans les échanges, la mévente de l’anacarde, le manque de routes praticables pour évacuer les produits agricoles ainsi que des sujets d’actualité politique nationale ont été évoqués par les autorités traditionnelles.

Bruno Koné a rassuré les uns et les autres tout en mettant en lumière les nombreuses réalisations du Président de la République, Alassane Ouattara.

Au terme de la rencontre, les chefs traditionnels ont ainsi réitéré leur soutien au Président Alassane Ouattara et ont dit oui à sa politique de développement.

Outre ces rencontres de consolidation du climat de paix, il a sillonné d’autres localités de la région de la Bagoué,  telles que Kouto, Boyo, Kasséré et Poungafré, pour y livrer le même message mais aussi faire des dons divers et variés.

La livraison de forages d’eau aux populations, du matériel d’assainissement aux comités locaux de salubrité, des pièces de pagnes aux femmes, des numéraires aux jeunes et aux femmes en vue de leur autonomisation.

                                            Billy Kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici