Région de la Bagoué : Le ministre-coordonnateur principal du Rhdp, Bruno Koné, s’attaque aux litiges multiformes du canton Pongala

0
735

A la faveur d’une tournée qu’il a initiée, le ministre de la construction, du logement et de l’urbanisme a rencontré les chefs traditionnels des 17 villages du Pongala.

Bruno Nabagné Koné veut se donner les moyens de trouver des solutions idoines et définitives aux récurrents litiges fonciers, querelles de succession, conflits agriculteurs-éleveurs, instrumentalisation de la jeunesse, intoxication et désinformation.

Il l’a exprimé au cours d’une rencontre, le samedi 13 juin dernier, à la résidence de Ouattara Mamadou, chef du canton du Pongala, à Kasseré.

« L’un des piliers solides de l’émergence prônée par le premier citoyen ivoirien, le Président de la République, Alassane Ouattara, est la paix sociale. Et, parmi les acteurs incontournables de la construction de cette paix sociale, figurent en très bonne place, les chefs traditionnels. C’est pourquoi, nous voulons nous attaquer de front, mais avec méthode, aux litiges fonciers, aux querelles de succession, aux conflits agriculteurs-éleveurs, à l’instrumentalisation des jeunes par des politiciens et autres cadres véreux dans nos localités », a fait savoir Bruno Nabagné Koné.

Dans la foulée, il en appelle à la responsabilité des gardiens de nos us et coutumes. A l’en croire, les chefs traditionnels doivent avoir, dans leurs actions quotidiennes, « des discours rassembleurs et prôner des messages d’union, de fraternité et surtout de cohésion sociale afin de maintenir la flamme d’une paix durable entre les filles et les fils du Pongala »

Saisissant l’occasion, Bruno Koné a ‘’vendu’’ la formation politique unifiée à ses interlocuteurs « le Rhdp demeure et doit demeurer la première force politique dans le Pongala en Côte d’Ivoire, Car, dit-il, c’est la seule qui peut garantir une paix durable et un développement harmonieux dans le Pongala et en Côte d’Ivoire », fait remarquer le leader politique de la région de la Bagoué.

Pour ce faire, le Pongala « ne doit pas écouter les vendeurs d’illusions qui veulent faire croire tout et n’importe quoi.C’est pourquoi, l’élection présidentielle est importante : confier son développement à qui peut nous aider », conseille l’élu de la circonscription de Blessegué-Kouto.

Les têtes couronnées du canton Pongala, par la voix de Ouattara Mamadou, soutiennent avoir bien compris le message.Il n’a pas manqué de faire des doléances relatives à l’électrification de certaines localités dudit canton.

Le ministre et principal coordonnateur du Rhdp de la région de la Bagoué, Bruno Nabagné Koné, dit avoir pris bonne note.

                                            Billy Kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici