Région du Poro/ Lutte contre la corruption. Dosso Mamadou, président du comité local d’intégrité : « La région du président Ouattara, du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et de Coulibaly N’golo Fatogoma, patron de la haute autorité de la bonne gouvernance, doit être un modèle »

0
527

C’est à Waraniéné, village artisanal et touristique, dans la sous-préfecture de Korhogo, que le comité local d’intégrité a organisé, à la faveur de la journée internationale de la lutte contre la corruption, une séance de sensibilisation.

C’était le lundi 9 décembre dernier et ce, à l’intention des populations de ce village et singulièrement des tisserands et des commerçants.

Dosso Mamadou est le président du comité local d’intégrité. Devant ses hôtes du jour, il affichera clairement les choses : « Dans la région du Poro, nous avons déclaré tolérance zéro contre la corruption. En effet, notre région est celle du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, de Coulibaly N’golo Fatogoma, patron de la haute autorité pour la bonne gouvernance, et par extension, la région du Président de la République, Alassane Ouattara. Eux, qui sont des champions de la bonne gouvernance et donc, la région du Poro doit servir d’exemple et de modèle aux autres régions de la Côte d’Ivoire », a-t-il martelé.

Dans la foulée, il a indiqué aux uns et aux autres, les voies de recours ou de saisine de lutte contre la corruption sous toutes ses formes tout en demandant leur implication pour la réussite des missions assignées au comité local d’intégrité.

Avant de dire que « au plan national, la journée internationale de la lutte contre la corruption de cette année est la dernière avant la prochaine élection présidentielle de 2020.La bonne gouvernance étant au cœur des priorités du président Ouattara, nous encourageons tous les autres acteurs de la vie politique de Côte d’Ivoire à lui emboîter le pas », a conseillé Dosso Mamadou.

Dans la séquence du point de la situation en matière de corruption dans la région du Poro, il a pointé la récurrence des cas de racket et ce, dans l’administration, au niveau des forces de défense et de sécurité ainsi que dans le domaine de l’orpaillage clandestin.

En avril 2017, faut-il le noter, le comité local d’intégrité (Cli) de Korhogo a été installé officiellement et est opérationnel depuis juin 2018.

                                      Billy Kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici