SAKASSOU/Sidi Touré invite le peuple Oualébo à tourner définitivement le dos à la désobéissance civile et au boycott actif.

0
682

Le samedi 12 décembre 2020, en tournée de sensibilisation, le ministre de la communication et des Médias, coordonnateur régional RHDP Gbêkê 3, Sidi Tiémoko Touré, a appelé les populations des  localités de Sakassou et de Béoumi à tourner définitivement le dos à la désobéissance civile et au boycott actif qui n’ont apporté au pays, que désolation et tristesse.

C’est après une rencontre avec la Reine Akoua Boni II à la cour royale, que le porte-parole du gouvernement s’est rendu dans les villages centres de Assandré  et de Souafoué Djanhan pour sa mission de sensibilisation, une énième tournée suite aux violences subies à l’occasion du boycott actif lancé par l’opposition. 

«  Je ne suis pas venu vous dire de militer dans mon parti ou le parti de x ou y. Je suis venu vous dire de vous départir des violences que nous avons enregistrées dans certaines localités au cours de ces dernières élections. La violence n’apporte  rien. Vous n’avez  pas besoin de cela. Vous avez besoin de routes, de l’eau, des écoles, de l’électricité et des centres de santé ainsi que de tout ce qui concoure à votre bien être. Alors n’écoutez pas les gens qui vous demandent  la violence. », a invité le ministre.

Femmes et jeunes qui ont pris la parole  au cours de cette tournée ont déploré les actes posés lors de ces événements. ‘’ Nous regrettons ce que nos enfants ont fait. Nous sommes gênés. Nous demandons ‘’pardon’’ au président Allah Gnissan. Avec nos routes qui sont réhabilitées actuellement, l’électrification de nos villages en cours, ce qui s’est passé n’est pas bon. Nous avons été trompés. ‘’ a indiqué Kouassi Kondro Jeannette, porte-parole des femmes de Assandré. Au nom des jeunes de Assandré,  Zoro Loukou Fréderic a dit aussi condamné les incidents survenus.  Ils se sont tous engagés à ne plus s’inscrire dans la voie de la violence lors des élections à venir. Même son de cloche à Soufoué Djanhan où les jeunes et les femmes ont également pris l’engagement de prôner désormais la paix et la cohésion.

Partout où il est passé, le ministre a fait des dons. Au lycée moderne de Béoumi ce sont 100 tables-bancs qui ont été offerts quand la communauté musulmane recevait 2 tonnes de ciment pour pour la finition des travaux de la clôture de la mosquée  centrale de Béoumi.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici