Adhésion aux idéaux du Rhdp, mauvaise exploitation des réseaux sociaux, insertion socio-économique des jeunes….Les élèves et étudiants du Kafigue à Korhogo, sensibilisés par Silué Boloba, coordonnateur Rhdp de Sirasso

0
796

Affûter ses armes pour mieux aborder les échéances électorales de 2020, utiliser à bon escient les réseaux sociaux et mettre en place un fichier de recensement de toutes les compétences issues du Kafigue,  en vue d’un accompagnement dans la recherche d’emplois ou la création d’activités génératrices de revenus.

C’est la manœuvre à laquelle, s’est livré Silué Boloba, coordonnateur du Rhdp de Sirasso.C’était mercredi dernier au maquis-restaurant Calao, situé au corridor Nord-Est, sur l’axe Korhogo-Ferkéssedougou.Et ce, en présence des élèves et étudiants des trois sous-préfectures de Sirasso, Nafoun et Kanoroba, résidents à Korhogo.

« Vous devez être en première ligne du combat acharné engagé par le Président de la République, Alassane Ouattara, pour faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent à l’horizon 2020.La jeunesse représente près 77% de la population ivoirienne. Qui mieux que vous, va bénéficier des retombées de l’embellie économique ? Déjà, vous travaillez dans d’excellentes conditions dans vos universités et grandes écoles respectives et près de vos parents », galvanise-t-il.

Il a, ensuite, égrené le chapelet des innombrables actions de développement à l’actif du Président Ouattara et de son gouvernement conduit par Amadou Gon Coulibaly,  avant de demander à ses convives « d’être, chacun, un directeur de campagne pour la victoire du Rhdp en 2020 afin de permettre l’achèvement de ces nombreuses actions de développement, largement amorcées par l’actuelle équipe au pouvoir pour le bonheur de tous », exhorte Silué Boloba.

Non, sans attirer l’attention des élèves et étudiants du Kafigue sur les méfaits et dangers des réseaux sociaux : « Méfiez-vous des messages sur la toile. Ils suscitent, parfois, de la colère, de la rancœur, l’esprit de revanche. Evitez les propos haineux, tribalistes, xénophobes. Multipliez, plutôt, les paroles apaisantes, de cohésion sociale, de vivre-ensemble, encouragez des débats d’idées constructives et responsables. Vous êtes l’avenir de ce pays, vous ne devez pas cautionner tout ce qui peut diviser au contraire, vous devez unir les uns et les autres par vos paroles et actes », a conseillé le coordonnateur Rhdp de Sirasso.

Pour clore, il a ouvert un compendium des compétences à l’attention de ses invités afin de leur permettre d’avoir des débouchés en lien avec leurs domaines de connaissances. Auparavant, Silué Boloba a enjoint les uns et les autres, à accompagner le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, pour la parfaite réussite de sa mission sous le sceau du vivre-ensemble.

Prenant la parole au nom des élèves, étudiants et autres ressortissants du Kafigue dans la cité du poro, Tuo Donikpélé, a traduit toute leur reconnaissance et promis, le moment venu, de la matérialiser dans les urnes en 2020 et ce, pour le plébiscite du Rhdp.

                                       Billy Kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici