CAF/Six nouveaux arbitres Ghanéens bannis quand un autre, un Libérien est blanchi

0
707

La Confédération africaine de football (CAF) a blanchi l’arbitre libérien Jerry Yekeh de toutes les allégations de corruption.

Jerry Yekeh était l’un des nombreux arbitres africains à avoir été secrètement filmé par le journaliste d’investigation ghanéen Anas Aremeyaw Anas.

Il a été filmé lors de la phase finale de la Coupe UFOA 2017 au Ghana.

L’arbitre de la FIFA était parmi plusieurs officiels provisoirement suspendus en juillet dans l’attente de la décision finale du Conseil de discipline de la CAF.

Le conseil a décidé de blanchir Jerry Yekeh « après une vérification approfondie des éléments qui leur ont été présentés concernant la violation des règlements de la CAF. »

« Le conseil de discipline a décidé qu’il n’y avait pas suffisamment de preuves pour impliquer M. Yekeh Jerry concernant les accusations de corruption émises contre lui », a déclaré le secrétaire général de la CAF Amr Fahmy dans une lettre adressée à l’arbitre libérien.

« Par conséquent, le conseil de discipline décide [que] la suspension provisoire de M. Yekeh Jerry est levée et la culpabilité de M. Yekeh Jerry concernant les accusations de corruption n’est pas établie ».

L’Association libérienne de Football (LFA) a salué la décision de la CAF.

La CAF a déjà suspendu et même banni à vie un certain nombre d’arbitres après la sortie du film du journaliste d’investigation ghanéen Anas Aremeyaw Anas.

L’Association des arbitres du Ghana (RAG) a interdit à six nouveaux arbitres d’officier à vie après une enquête pour des faits de corruption.

L’association a également interdit à 47 arbitres d’officier pendant 10 ans, tandis que 14 autres ont été acquittés.

Le RAG a également confirmé les sanctions imposées par la Confédération africaine de football (CAF) le mois dernier à deux arbitres – bannis à vie – et six autres exclus pour dix ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici