Côte d’Ivoire/Sans surprise le RHDP choisit Amadou Gon Coulibaly pour succéder à Alassane ouattara

0
443

Un conseil politique extraordinaire tenu le jeudi 12 mars 2020 a donné l’occasion au parti des Houphouëtistes de désigner son candidat par consensus pour la présidentielle du 31 octobre. On peut le dire, il s’agit sans surprise, du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, (AGC). Ce Conseil politique extraordinaire du parti, initialement prévu pour choisir un mode de désignation et expliquer aux militants le choix d’Alassane Ouattara de ne pas briguer un troisième mandat, aura assurement pris de court de nombreux militants.

Avant ce conseil politique dit extraordinaire, peu de militants étaient instruits qu’il s’agirait de l’intronisation du candidat du RHDP à la présidentielle du 31 octobre 2020. Est-ce une stratégie pour Ouattara , lui qui ces derniers temps aura habitué les ivoiriens aux surprises et autres contre-pieds. Après s’être évertué à expliquer longuement sur sa non candidature, (la fatigue, l’âge, l’usure du pouvoir, son voeu de se consacrer à sa famile…), il a souhaité voir le pouvoir revenir à une nouvelle génération.

« Le président Houphouët disait: ‘’vous verrez après moi, les Ivoiriens vont trouver quelqu’un qui fera mieux que moi. Moi, je dis la même chose. Je suis sûr que vous porterez votre choix sur quelqu’un qui fera mieux que Alassane Ouattara. Et je serais là pour accompagner cette personne ».

« Ayez pitié de moi ! Laissez-moi partir« 

Valse d’hommages

Plusieurs interventions vont se faire pour chanter les éloges de l’homme. Ce sont des pontes du parti. Premier à intervenir, Hamed Bakayoko, Hamback. Il couvre AGC de louanges la « rigueur », la « méthode », « l’organisation », et la « force de travail » « Pour moi, après ADO, c’est Amadou Gon Coulibaly. Je suis persuadé qu’Amadou Gon Coulibaly est le mieux placé pour assurer la relève ».

A la suite du ministre de la défense, intervient le non moins célèbre Kobenan Kouassi Adjoumani, porte-parole du RHDP: « M. le président, pour nous, grâce à votre bénédiction, Amadou Gon Coulibaly a déjà gagné », s’est-il exclamé.

Puis désigné par consensus, AGC, 61 ans, technocrate avéré, selon ses pairs militants du RHDP, accepte l’offre. A son tour, il rend un vibrant hommage à l’homme auprès de qui il a appris pendant trente ans, avant de promettre une victoire au RHDP le 31 octobre prochain au premier tour. « Nous devons gagner ces élections. Je n’ai pas de doute ».

Voici donc le candidat du RHDP. On peut dire que le top départ de la campagne présidentielle est donné. Voici ce que dira Ouattara de l’homme: « Sa loyauté n’a jamais failli. Amadou est plus qu’un collaborateur, plus qu’un frère, c’est un fils ».

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici