Élections municipales à Niakara/Une page est tournée, une autre s’ouvre

0
1334

Avec un score de 57,29%, le candidat indépendant Kone Pierre a remporté brillamment les élections municipales à Niakara face à son adversaire qui n’est autre que lemaire sortant Koné Marc Kidjafolo. On peut le dire, cela au grand désarroi du RHDP qui pourtant avait déployé la grande artiellerie, notamment avec le soutien du ministre Ali Coulibaly. Une page vient ainsi de se fermer et une autre s’ouvre avec Koné Pierre qui laisse entrevoir un espoir légitime chez la grande partie des populations de Niakara. Démocratie oblige. Les raison de l’échec de Marc peuvent être situées à plusieurs niveaux.

D’abord il y’a des raisons liées au RHDP en tant que entité politique qui tient les reines du pouvoir. Aujourd’hui Niakara est une localité où tous les problèmes existent : il y’a le manque d’eau qui peine à trouver une solution adequate. On se rappelle la grève des fonctionnaires sortis pour crier leur raz le bol face à cette question de l’eau.. Secondo, la forte degradation de la voierie où la A3 route internationale qui laisse un pâle visage à la ville avec des stationnements anarchique et des nids de poules qui sont responsables de bon nombre d’accidents de la circulation. La troisième raison demeure le marché de Niakara. Niakara n’a pas de marché digne de ce nom. À côté, d’autres problèmes peuvent être évoqués mais ne sont pas forcément du ressort de l’ancien maire: les coupures intempestives d’électricité et l’électrification même des quartiers de la ville.

On peut à priori penser que cela a donc créé chez les populations une antipathie envers le RHDP et elle ont voulu le manifester au pouvoir à travers un vote sanction. D’autres raisons sont liées à la personne du même maire à qui on repricherait une certaine suffisance doublée du fait qu’il n’était pas un maire résident.

Une autre raison non des moindres est liée à l’histoire du village de Niakara dont la terre appartiendrait à la grande famille de Kone Pierre qui depuis longtemps convoitait le poste de la mairie.

Au total, au delà du résultat, il faut saluer la campagne apaisée et le bon esprit entre les deux candidats au cours de ces élections. Cela devrait pouvoir se poursuivre dans le travail colossal qui attend le le nouveau maire. Niakara a encore besoin de Marc pour poursuivre le travail commencé, surtout qu’il sait où il l’a laissé. Niakara doit réunir tous ses fils autour de Koné Pierre pour amorcer véritablement son développement économique et socioculturel. Il ne saurait être autrement, car demain, les mêmes griefs pourront être reprochés à Koné Pierre en cas d’échec. Ce que nous ne lui souhaitons guère.

Bon vent Monsieur le maire.

Gnakouri Tostao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici