Ex-district des savanes/Elections législatives : Les militants du Rhdp rassurés sur le mode de désignation des candidats

0
416

La presse, les médias et les réseaux sociaux se faisaient l’écho de chaudes empoignades en perspective au sein des états-majors politiques à l’approche des élections locales, notamment les législatives qui sont annoncées pour le premier trimestre de l’année prochaine.

Fort sûrement de ces échos et afin de prendre le taureau par les cornes en vue de faire baisser cette ‘’fièvre’’ électorale,  la direction exécutive du rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix ( Rhdp) a mis à profit les journées d’hommage au défunt Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour rencontrer le personnel politique des régions du Poro ( Korhogo), du Tchologo ( Ferkessédougou) et de la Bagoué ( Boundiali).

C’était le samedi 19 décembre 2020,  à l’issue du ‘’pèlerinage’’ sur les terres du petit-fils du patriarche Peleforo Gon Coulibaly.D’entrée, le directeur exécutif du Rhdp, Adama Bictogo, s’est voulu rassurant : « les candidats qui seront désignés pour défendre nos couleurs, seront les choix de la base. Les prises de décision de la haute direction du Rhdp s’aligneront naturellement sur les aspirations de la base pour avoir de bons candidats. Nous avons déjà une bonne majorité mais, nous voulons obtenir une large majorité afin de permettre au président Alassane Ouattara de s’adosser sur un bon socle institutionnel pour la mise en œuvre de son projet de société Côte d’Ivoire solidaire. Un projet qui prend en compte les jeunes et les femmes », indique-t-il.

Il a lancé un pressant appel du pied à l’opposition ivoirienne pour qu’elle s’engouffre dans la porte du dialogue ouverte par le Président de la République, Alassane Ouattara « elle (l’opposition) doit participer à ces élections que nous voulons très inclusives. Le parlement doit être fort de sa diversité et cette diversité est une richesse pour le parlement et pour la Côte d’Ivoire. Cela doit se faire dans un climat apaisé (…) Il faut que le sens de la responsabilité habite les uns et les autres pour que nous puissions aller sereinement à ces élections législatives », a conseillé Adama Bictogo.

Auparavant, en sa double qualité de directeur exécutif adjoint en charge de la communication et porte-parole adjoint du Rhdp, Touré Mamadou, s’est félicité de l’organisation de ces journées d’hommage à Amadou Gon Coulibaly. Et ce, au cours d’un point de presse dans la salle de conférence de l’espace Amadou Gon Coulibaly.

Au cours de la séquence réservée aux témoignages sur la vie et le parcours du défunt Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, les ministres Touré Mamadou, Seka Seka Joseph, Moussa Sanogo, Danho Paulin Claude ainsi que le directeur des affaires extérieures de la présidence de la République et cousin germain de l’illustre disparu, et le secrétaire exécutif du Rhdp, Adama Bictogo, ont tous permis de découvrir d’autres aspects positifs de la personnalité du petit-fils de Peleforo Gon Coulibaly.

A noter que des prières ont été dites à la grande mosquée du Djelisso et à la cathédrale saint Jean-Baptiste de Korhogo afin de recommander l’âme de feu Amadou Gon Coulibaly au seigneur.

                                        Billy Kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici