Football/Après avoir retiré l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun, la CAF lui attribue celle de 2021 au détriment de la Côte d’Ivoire

0
592

La Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 de football devra probablement se dérouler au Cameroun qui a perdu l’organisation de celle de 2019, si l’on s’en tient au propos du président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad.

Quatre jours après avoir retiré la CAN 2019 au Cameroun, la Confédération africaine de football (CAF) a confirmé son intention de retirer la CAN 2021 aux Ivoiriens pour la donner aux Camerounais, puis de confier la CAN 2023 aux autorités ivoiriennes… sans évoquer le sort de la Guinée. Les Guinéens avaient été en effet choisis comme hôtes de l’édition 2023, à la surprise générale, il y a quatre ans.

Nous avons pris cette décision de décaler, car nous avons vu que la Côte d’Ivoire aussi n’est pas prête pour 2021, a assuré le Malgache. Pour faire les choses de manières plus humaines, décalons toutes les CAN et donnons plus de chances et plus de temps au Cameroun pour qu’il réalise les infrastructures. On va les accompagner de près pour éviter que ça n’aille pas. En 2021, les Camerounais seront prêts. Et en 2023, on organisera la CAN en Côte d’Ivoire. C’est la décision prise par le Comité exécutif « , a déclaré le Malgache au micro de la chaîne de télévision Afrique Média TV ce 3 décembre 2018.

Le 30 novembre 2018 à Accra au Ghana. Le Comité exécutif de la CAF a retiré l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun pour des raisons d’infrastructures et de sécurité.

En 2014, sous la présidence de Issa Hayatou, l’organisation des CAN 2021 et 2023 avaient été respectivement confiée à la Côte d’Ivoire et à la Guinée.

Selon le ministre ivoirien des Sports et loisirs, Paulin Danho, « Nous avons mobilisé 300 millions d’euros, soit 200 milliards de francs CFA, pour réaliser les infrastructures sportives ainsi que les infrastructures d’hébergements de l’ensemble des sportifs qui viendront pour la CAN 2021 en Côte d’Ivoire. Nous avons été retenus pour 2021. Donc, nous devons être prêts pour 2021. Après, si nous sommes dans une situation où il faut négocier des glissements ou des choses comme ça, ça interviendra à l’issue d’une conférence, de rencontres… Mais ce que je peux dire, c’est que nous avons été désignés en 2014 pour la CAN 2021. Nous avons un chronogramme. Nous avons mobilisé des ressources. Nous travaillons en toute sérénité », qui n’avait pas encore eut écho de cette annonce de M. Ahmad.

Quant au porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi Touré, il a affirmé ne pas avoir connaissance du retrait de l’organisation de la CAN 2019 à la Côte d’Ivoire, face à la presse, à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire, ce lundi 3 décembre 2018.

La CAF, présentement cherche un pays pour remplacer le Cameroun quant à l’organisation de la prochaine CAN qui devrait se tenir entre la mi-juin et la mi-juillet avec 24 nattions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici