Inondations et éboulements au Japon/Le bilan s’alourdit à au moins 179 morts

0
609

Au moins 9 habitants restent sans nouvelles. Le premier ministre, Shinzo Abe, se rend dans la région sinistrée ce mercredi.
Le premier ministre japonais, Shinzo Abe, qui a annulé une tournée dans quatre pays, doit se rendre, mercredi 11 juillet, dans la région sinistrée de l’ouest du Japon où ont péri au moins cent soixante-dix-neuf personnes piégées par les inondations et glissements de terrain provoqués par des pluies torrentielles. Il a quitté Tokyo en début de matinée pour survoler la province d’Okayama, une des plus touchées avec celle d’Hiroshima, et visiter divers lieux sinistrés ensuite.

Outre les cent soixante-dix-neuf morts recensés, les autorités disent être sans nouvelles d’au moins neuf habitants, les médias parlant de plus de cinquante ou soixante disparus. Il s’agit de la plus grave catastrophe liée à un phénomène météorologique dans l’archipel depuis 1982.

Quelque 75 000 policiers, pompiers, soldats des forces d’autodéfense (appellation de l’armée japonaise) et garde-côtes avaient été dépêchés au secours des victimes. Les recherches et travaux de nettoyage se poursuivent désormais sous une chaleur étouffante, avec une température de 35 °C prévue à l’ombre « et ce temps ensoleillé devrait durer une semaine au moins », a précisé le porte-parole du gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici