Prikro/Fête de la lumière à Frakro. L’honorable Deby Yao Benjamin invite ses parents de tout bord politique à voir développement

0
471

Le peuple Anoh de Prikro ne compte plus que cinq villages sur un total de 25 qui ne sont pas encore électrifiés. Le village de Frakro situé à une vingtaine de kilomètres de Prikro, l’un des derniers villages à être raccordé au réseau électrique national, était en fête le samedi 26 février 2022. Regroupés au sein de leur mutuelle de développement, les ressortissants de ce village ont chanté et dansé pour dire merci au Président de la République pour sa mise sous tension.

Boussou Kouamé, le président de la mutuelle, prenant le premier la parole, a traduit la joie de ses parents et leur reconnaissance au chef de l’Etat.

« Frakro baignait dans l’obscurité jusqu’au Programme Présidentiel d’Urgence, (PPU). C’est en 2020 que le Sous-préfet nous a donné la bonne nouvelle de l’électrification de notre village. Aujourd’hui, grâce au Président Alassane Ouattara, l’on peut retrouver une aiguille perdue la nuit. Même si tu n’aimes pas le lièvre, il faut reconnaître qu’il court vite. Les populations par ma voix, adressent leur infinie gratitude au Président Alassane Ouattara. Nous associons à ces remerciements, le parrain de la manifestation du jour, notre frère, l’honorable Déby Yao Benjamin pour tous ses bienfaits pour nous ».

Relevant quelques doléances, M. Boussou Kouamé  a plaidé pour la construction d’un deuxième bâtiment, l’école du village, la prolongation du programme d’adduction en eau potable, la construction d’un centre de santé et d’une antenne de téléphonie mobile.

sdr

Au nom du maire de Prikro, M. Ali Bakari a salué la ferveur populaire de Frakro autour de l’évènement qui traduit la reconnaissance de ce village aux efforts consentis par le gouvernement. Il s’est dit heureux du choix de Déby Yao Benjamin comme parrain de la manifestation du jour et a salué la présence du Sous-préfét de Prikro.

Ce dernier dans son intervention a fait le point de l’électrification dans sa circonscription.

« Merci aux populations qui ont su patienter pendant 30 ans dans l’obscurité car la lumière est une priorité autant que la route. En 2014, Prikro comptait trois villages dans la commune et trois autres en dehors, soit six villages qui étaient  électrifiés. Aujourd’hui ce sont 19 villages sur 25 qui bénéficient du courant. Les cinq villages restants seront électrifiés courant 2022. Soyez certains que le Président de la République et le gouvernement travaillent pour vous. Il faut être patient. Vous avez désormais le courant, c’est-à dire que vous avez le progrès et le développement. Il ne vous reste plus qu’à faire vos abonnements », a exhorté le sous-préfet de Prikro avant d’inviter les populations à mettre leurs enfants à l’école.

Au tour du parrain, Déby Yao Benjamin, il s’est contenté de lancer essentiellement un appel à l’union, à l’entente et à la solidarité de tous les fils de Prikro de quels que bords politiques qu’ils soient. « Mon message sera de lancer un appel depuis Frakro. C’est l’appel de Frakro. Je voudrais dire à mes camarades militants du RHDP que désormais, il n’y a qu’un seul RHDP. Dire également à mes frères des autres partis qu’il est hors de question que nous soyons divisés à cause de la politique. La division ne nous apportera rien. Nous sommes tous des Anoh et ce qui importe, c’est le développement du peuple Anoh. Tous RHDP, PDCI, PPA-CI, UDPCI …nous nous devons nous asseoir pour voir et parler développement de Prikro avec celui que j’appelle la chance de la Côte d’Ivoire, SEM le Président Alassane Ouattara.  Merci à Frakro qui est un village de mon cœur » a dit Déby Yao Benjamin dont les propos mettaient fin à la cérémonie officielle. Place a été laissée à la fête.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici