Régionales 2018/Des jeunes du RHDP du Gbêkê contestent les résultats

0
1209

Mardi 16 octobre 2018, les responsables des jeunes du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) étaient face à la presse à Bouaké au quartier général de Jean-Claude Kouassi, candidat du parti unifié pour l’élection régionale dans le Gbêkê pour informer l’opinion nationale et internationale qu’ils n’accepteraient pas les résultats « affectés par des irrégularités » dans une série de circonscriptions électorales des sous-préfectures de Bouaké, Béoumi, Sakassou et des localités de Botro, Dibri Asrikro et Toumodi-Sakassou, après la ptoclamation du verdict des urnes par la CEI régionale le dimanche 14 octobre 2018.

« Nous jeunes du RHDP de la région de Gbêkê nous nous joignons aux actions juridiques initiées par les candidats réunis autour du ministre Jean-Claude Kouassi et le RHDP contre les résultats de l’élection régionale de Gbêkê et municipale à Diabo. Nous continuerons à contester les résultats par les voies légales », a déclaré Hamadou Bamba, president du Rassemblement des jeunnes républicains (RJR) à Bouaké, par ailleurs porte-parole des jeunes du RHDP.

« Nous n’accepterons pas des résultats affectés par les irrégularité. Nous dénonçons, tout particulièrement, les résultats provisoires de plusieurs bureaux de votre dans les circonscriptions électorale suscitées », indique la déclaration, lu par Hamadou Bamba. « Nous ne voulons pas discréditer l’ensemble du processus mais il faut un minimum de crédibilité », a-t-il expliqué. Les résultats que les jeunes du RHDP récusent selon Hamadou Bamba sont ceux « entachés d’irrégularités », ceux « formés par des trafics de procurations » ou reflétant des « scores soviétiques » dus à des bourrages d’urnes, a-t-il dit, citant notamment le cas d’un « village de 150 habitants où 3.000 personnes ont voté » pour Mangoua Jacques, candidat du PDCI-RDA à l’élection régionale dans le Gbêkê. Comme les candidats du RHDP, les jeunes du parti unifié réclament la publication des résultats « bureau de vote par bureau et la liste détaillée des bureaux où le vote n’a pas pu avoir lieu le 13 octobre dernier faute d’irrégularités, selon les présidents départementaux de la CEI.

Hamadou Bamba a par ailleurs lancé un appel au calme aux militants et sypathisants du RHDP qui menacent d’organiser une marche sur la CEI régionale et la préfecture de région à Bouaké pour protester contre les résultats de l’élection régionale dans le Gbêkê. « Bouaké est trop sensible à l’heure actuelle. Nous vous demandons de surssoir à la ménace de marche. Nous avons commencer un ptocessus d’anulation des résultats des circonscriptions électorales suscitées et entendons saisir dès aujourd’hui, la Chambre administrative de la Cours suprême aux fin de droit. Chers jeunes resté séreint et faites confiance à la justice de notre pays. Nous allons continuer les discussions pour dégager le comportement que nous allons avoir les uns envers les autres », a dit Hamadou Bamba pour finit. Notons que depuis dimanche 13 octobre dernier, l’ambiance est aussi tendue que maussade à Bouaké à cause d’une rumeur tenace de marches de protestation des militants du RHDP-qui en dit long sur le climat dèjà crispé à Bouaké.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici