Yamoussoukro/Le Synacass-Ci engagé dans la lutte contre la mortalité infantile

0
685

Les 12 et 14 juillet 2018, s’est tenue à Yamoussoukro la 19ème édition des journées scientifiques du Syndicat National des Cadres Supérieurs de la Santé de Côte d’Ivoire (SYNACASS-CI) en présence de Mr Ano, représentant le gouverneur de la capitale politique, du SG de la préfecture et du professeur Lacoundé du Burkina Faso. Les cadres de la santé humaine et vétérinaire ont effectué nombreux le déplacement, vue la pertinence du thème principal « Santé maternelle et infantile ». Durant trois jours, les cadres supérieurs de la santé ont fait tous les points de la prescription des examens para cliniques dans tous les secteurs de la santé humaine et vétérinaires. Selon le Secrétaire Général du SYNACASS-CI, Boka Atté, aucun être humain ne devrait mourir en donnant la vie. « Les journées scientifiques se présentent comme un cadre de réflexion et des propositions concrètes pour améliorer le cadre de vie et de survie des populations », a-t-il indiqué. Le Pr Boni Serge, chef du département mère et enfant de l’UFR des sciences médicales, par ailleurs président scientifique de ses journées, a au cours de cette cérémonie, prononcé la conférence inaugurale sur le thème « Santé maternelle et infantile en Côte d’Ivoire : bilan et perspectives ». Selon lui les chiffres sont alarmants, 614 décès maternels pour 100.000 naissances et 38 à 40 morts infantiles pour 100.000 naissances vivantes.《 Les défis sont à trois niveaux: au niveau politique, des praticiens et de toute la population, pour considérablement réduire ses chiffres, a t-il déclaré. Il s’est agit donc pour les professionnels de la santé à travers des sessions de formation de parvenir à l’amélioration de la prise en charge du couple mère-enfant. Les travaux ont permis de trouver des solutions pour l’amélioration du système sanitaire ivoirien .
N.Konan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici