Afrique du Sud/Pour attirer l’attention du gouvernement sur les cas de viol, une victime se déshabille devant le President Ramphosa

0
643

Une victime de viol collectif s’est déshabillée devant le président sud-africain et d’autres invités pour leur montrer les cicatrices qu’elle a subies après son viol.

Ausi Phindile a subi cinq interventions chirurgicales autour de son abdomen après avoir été violée par un groupe de personnes.
Elle était l’une des participantes au Sommet présidentiel sur la violence sexiste en Afrique du Sud.

S’exprimant sur la façon dont les femmes sont maltraitées, violées et assassinées quotidiennement par des hommes, Phindile a enlevé son sous vêtement pour montrer au président Cyril Ramaphosa qu’elle avait été victime de viol.
Quand elle a enlevé son sous-vêtement, le public, plus particulièrement les hommes, a détourné le visage par respect.

Le Président Cyril Ramaphosa a annoncé à cette occasion que l’Afrique du Sud allait lancer un plan stratégique national de lutte contre la violence sexiste, après des années de lobbying par des militants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici