Côte d’Ivoire/Détection de talents en journalisme dans des établissements scolaires à travers des clubs-presse

0
387

Une campagne de détection de talents en journalisme à travers la création de clubs-presse à démarré dans une dizaine d’établissements privés et publics de Bouaké le mardi 10 mars dernier.

Au nombre de ces établissements scolaires figurent le Lycée Moderne Jeune Fille, le Collège le Berger 2, le Collège Tussuamy, les Heures- Claires à Bouaké. Pour Korhogo il s’agit des établissements Nafitini et le groupe les Savanes de Korhogo.

A Bouaké, 10 écoles sont en compétition autour du Roman, « Le Sans-papier ingrat » de l’économiste Silué Boloba. Au finish, l’école victorieuse recevra le prix de la meilleure école ayant exposé sur l’œuvre.

A Korhogo, les  Cours Nafitini vont étudier le roman « Koudjrouzéa yayayé pour un plaidoyer électoral » du Docteur Rabé Charles quand au même moment, « La Confession de Sophie » de l’écrivain Jean-Pierre sera résumé par les Ambassadeurs des hommes de médias du groupe les Savanes.

M. Tuo Tchang, initiateur principal du projet vise essentiellement à la promotion de la lecture en milieu scolaire et à la détection de talents en journalisme.

Ahi Dominique, élève au Lycée Moderne Jeunes filles de Bouaké, se félicite de la perche à elles tendue à travers cette initiative.  » Nous sommes déjà constituées en club. Nous sommes également prêtes pour les compétitions à venir. Nous sommes résolument engagées à rafler plusieurs prix à la fin de ces festivités. Merci à l’initiateur et à sa structure Imagedafrique Communication qui nous donne cette chance », a- t-elle déclaré.
 

« La Confession de Sophie » de Jean-Pierre HORO étudiée à Korhogo

Doyen et monument de la presse ivoirienne, El Hadj Youssouf Sylla journaliste à la retraite, ancien Directeur centre nord et ouest du quotidien Fraternité Matin, s’est adressé aux élèves.  »  Saisissez cette opportunité pour tester votre niveau. Devenir bon Journaliste, c’est d’abord être bon lecteur, bon littéraire. Le thème est assez simple et intéressant pour que vous réalisez du chemin. Si vous lisez bien et beaucoup,vous serez de grands journalistes demain. Soyez animés par une forte passion littéraire et Journalistique. Vous êtes dans la fleure de l’âge et vous devez vous donner les ressources nécessaires  pour un meilleur apprentissage. Je vous encou
rage et je serais à vos côtés tant que besoin se fera sentir », a déclaré le doyen de la presse.

10 romans de l’œuvre « Le Sans papier ingrat » ont été distribués aux acteurs de clubs. Le thème de cette première édition est  » Le Journalisme : Ma passion depuis l’école ».

Avec Imagedafrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici