Côte d’Ivoire/Le PDCI a-t-il tenté d’influencer en ligne la prochaine présidentielle ?

0
30

Plusieurs pages et comptes Facebook créés par la société tunisienne Ureputation pour le compte du PDCI et d’Henri Konan Bédié ont été supprimés par le géant américain.

Le PDCI et Henri Konan Bédié ont-ils participé à une vaste opération de désinformation sur internet en vue d’influencer la prochaine présidentielle ? C’est ce que semblent indiquer les conclusions d’une enquête du laboratoire américain d’investigation DFRLab (Digital Forensic Research Lab), rattaché à l’Atlantic Council, un think tank américain spécialisé dans les relations internationales, qui compte George Soros parmi ses généreux donateurs.

Fin mai, Facebook a procédé à la fermeture de 446 pages, 182 comptes, 96 groupes et 60 événements, leur reprochant leur « comportement mensonger coordonné ». Tous avaient été créés par Ureputation, une entreprise sise à Tunis et que dirige l’homme d’affaires Lotfi Bel Hadj.

Parmi les pages supprimées, plusieurs étaient directement liées au PDCI, comme « Je suis PDCI-RDA » ou « Tempête PDCI-RDA ». Facebook a également fermé le compte officiel du parti et celui d’Henri Konan Bédié.

Sources jeune afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici