Côte d’Ivoire-Limogeage des cadres/A Bouaké des jeunes du Pdci disent non à Bédié

0
600

Selon des jeunes du Pdci de la capitale du centre, « Tout va mal au Pdci-rda. Nous voudrions ici et maintenant, sans nous embarrasser de fioritures, marquer officiellement notre engagement irréversible pour le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) ».

C’est le message qu’entendait faire passer, à grand renfort le Collectif des jeunes cadres Pdci-rda, pro-RHDP de Bouaké.

C’était au cours d’une conférence de presse organisée samedi, 5 janvier dans un restaurant de la place. Ismaël Ouattara, secrétaire général porte-parole dudit collectif et ses camarades, à travers cette conférence de presse, veulent interpeler le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-rda), Henri Konan Bédié sur les bien-fondés de la création du RHDP unifié.

« La rencontre de ce jour vise à donner clairement notre position, sur le débat portant création du parti unifié, le RHDP et surtout, sur sa nécessité pour notre nation et sur l’adhésion des militants du Pdci-rda au RHDP. Avec le RHDP unifié, il s’agit de laisser tomber les particularités pour aller vers l’intérêt général », souligne Ismaël Ouattara. Il avait à ses côtés plusieurs jeunes cadres membres du bureau politique et secrétaires généraux du Pdci-rda à Bouaké.

A la question de savoir quelle est l’atmosphère au sein du parti, au lendemain du limogeage du vice-président du Pdci-rda, Daniel Kablan Ducan et plusieurs cadres du parti? Le porte-parole du Collectif des jeunes cadres Pdci-rda répond :

« La façon dont le Pdci-rda est dirigé avec autocratie et sans vertus du dialogue ne nous agréé pas. Nous ne reconnaissons plus les dirigeants du Pdci-rda et nous nous battrons pour le triomphe de l’idéologie Houphouëtiste inspirée de la lumière divine ».

Sur la question du risque d’implision du parti, Ismaël Ouattara répond :

« Que le président du Pdci-rda, Henri Konan Bédié et Maurice Kacou Guikahué, secrétaire général du parti continuent leur kyrielle de limogeages en cascade et sans discernement aucun, de vaillant militants et cadres de renom qui auront commis aux yeux de l’actuelle direction du Pdci-rda, l’impair suprême de prôner le dialogue entre enfants d’Houphouët-Boigny. Ces dirigeants veront ce que sera le parti, notre Pdci-rda à tous ».

Pour confirmer leur adhésion totale au RHDP unifié, Ismaël Ouattara et ses camarades ont avec vigueur et fermeté, apporté lors de cette conférence, leur soutien « aux virés » du Pdci-rda.

« Nous apportons notre soutien inébralable et indéffectible au vice-président Daniel Kablan Ducan et tous les cadres du parti, frappé d’ostracisme parce que, tout simplement engagés à fond pour le renforcement de la famille des Houphouëtistes. C’est avec regret et amertume que nous constatons que ceux qui nous enseignaient hier, que le bouillonnement des idées nous protège de la sclérose, de l’obscurantisme et de la surdité au monde, font tout à fait le contraire aujourd’hui », s’insurge Ismaël Ouattara. Pour qui, ces cadressont bafoués de la plus hideuse des façons, parce qu’ils demandent l’application d’une maxime chère au père-fondateur, Félix Houphouët Boigny.

Avec ses camarades, il projette initier une tournée d’explication dans toute la région « afin de convaincre les militants encore réticents à franchir le pas pour aller résolumment vers le projet de création du RHDP unifié ».

 Quant à leur participation au congrès du RHDP le 26 janvier prochain, le porte-parole des jeunes cadres du Pdci-rda à Bouaké déclare qu’ils sont « déjà mobilisés

aux fins de participer à la réussite de cet évènement. « Nous nous confions dès maintenant, au ministre Amadou Koné, président du comité d’organisation du congrès du RHDP pour la région de Gbêkê. D’ores et déjà, nous nous employons à mobiliser nos troupes pour aller massivement au congrès du 26 janvier prochain à Abidjan », a dit Ismaël Ouattara.      Pour rappel, Patrick Achi, Ahoua N’doli Théophile, Aka Aouélé, Alain Richard Donvahi, Kobenan Adjoumani, Amédé Kouakou, Jean-Claude Kouassi, Danho Paulin, Amichia François, Siandou Fofana, Louis Habonouan dit Empirus, Mme Ehui Odette Agnéro sont entre autres, les cadres « exlus » depuis le jeudi 3 janvier 2019 du Pdci-rda par la direction du parti.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici