Covid-19 : La mutuelle de développement de Seguetielé sur le front du coronavirus dans des villages du département de Korhogo

0
766

Barrer la route à la pandémie meurtrière du coronavirus dans les villages de Seguetielé, M’bia, Kamara, Badon, Pivongo et Kamahan, situés dans la sous-préfecture de Niofoin dans le département de Korhogo.

Telle est l’ambition affichée par la mutuelle de développement du village de Seguetielé.Pour ce faire, ladite mutuelle a organisé, le samedi 4 avril dernier, une double cérémonie de sensibilisation et de remise de kits de prévention aux populations des six villages susmentionnés.

Et ce, en présence de la chefferie traditionnelle et de responsables et agents du centre de santé de Seguetielé.

A cet effet, la délégation de la mutuelle conduite par Yéo Nalourgo, vice-président, et représentant le président Soro Zana, a instruit ses hôtes sur le bien-fondé du respect des mesures-barrières décidées par le gouvernement pour freiner le covid-19 et a demandé une fois de plus aux populations de dénoncer toute personne qui arrive dans l’un des six villages sensibilisés en provenance des localités frappées par le virus.

Pour mieux véhiculer le message, une communication en langue senoufo a été faite sur le covid-19, ponctuée de questions-réponses, afin d’éclairer la lanterne des uns et des autres sur le coronavirus en vue d’y faire face avant que la maladie ne soit hors de contrôle.

Par la suite, ce fut la remise de kits de prévention à la chefferie traditionnelle dirigée par Soro Goussoumon.Lequel don est composé de cartons de savon liquide, de gel-main, de cache-nez, de seaux, d’eau de javel, etc.

En forme d’exemple à imiter, un dispositif de lavage de main a été installé chez le chef du village. L’occasion était opportune pour le vice-président Yéo Nalourgo et sa délégation qui comprenait, également, Silué Zié, Soro Chonseli et Yéo Massanipoho, d’exhorter les filles et les fils de Seguetielé à l’union et à l’entente.

Crée en 2010, la mutuelle de développement de Seguetielé est intervenue dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’électrification à travers des actes et actions multiples et multiformes. Qui sont la rénovation, la construction d’ouvrages et la remise de divers dons aux établissements scolaires et structures sanitaires de la zone. Le tout couronné par des séances de sensibilisation sur les méfaits de l’orpaillage clandestin.

                                           Billy Kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici