Nous l’avons annoncé, Ie maire de Niakara est sous le feu des projecteurs dans la région du hambol. Le 16 mars 2018 il a été investi  dans une liesse populaire et cela avec la caution morale de hauts dignitaires du RHDP comme les ministres, Gilbert Kafana Kone et Aly Coulibaly… Ce qui a laissé croire que le maire et son conseil municipal ont viré au RHDP. Dans cet entretien qu’il a bien voulu nous accorder il évoque ces sentiments d’après investiture, lève un coin de voile sur un supposé virement au RHDP, sans toute fois oublier de faire étalage des grands chantiers qui l’attendent pour les cinq années avenir. 

Ivoirecho. M. le maire quels sont vos sentiments juste après la cérémonie d’investiture.

Kone Pierre. Je voudrais, avant tout propos rendre gloire à Dieu et dire merci à l’ensemble des participants et même à ceux qui n’ont pas pu effectuer le déplacement pour diverses raisons. J’avoue que mes sentiments sont caractérisés par la joie et la satisfaction qui m’animent. Surtout avec le déferlement humain, c’est du jamais vu à Niakara. 

ivoirecho: Comment expliquez vous un tel déferlement humain ? 

K.P. À mon avis cela est le signe d’amour entre l’élu que je suis et la population. Pendant la cérémonie, je n’ai reconnu qu’une seule personne, c’est la foule en liesse. C’est seulement le lendemain matin que j’ai commencé à voir et à reconnaître les personnes qui étaient autour de moi. C’était fabuleux, s’était sensationnel. 

Ivoirecho : Je voudrais qu’on sorte de l’émotion donc du sensationnel. Comment justifier vous l’absence des hauts dignitaires du RHDP, qui avaient été annoncés à grand renfort de publicité. Je veux parler du 1er ministre Amadou Gbon, des ministres Ali Coulibaly et Gilbert kafana…….

K.P. Je n’ai pas été surpris de leur absence, car le délai est une des causes. Par ailleurs, une cérémonie du même type se tenait à 200km de nous, à Boundiali,et là, vu que mon délais était court. Les autorités ont préféré y aller. 

Ivoirecho : Est- ce que vous n’avez pas le sentiment d’avoir été boycotté ? 

K.P. Non, non et non, je n’ai pas ce sentiment de boycott, puisque j’ai reçu des lettres d’excuses de la plupart d’entre eux.  Certains ont même envoyé leurs représentants avec des dons qui ont contribué à la réussite de l’organisation. Je suis donc en phase avec eux. D’ailleurs vous constaterez que très prochainement, ils viendront à Niakara  en compagnie  du chef de l’État et ça sera dans l’effervescence qu’ils seront accueillis. Nous travaillons déjà à cela.

Ivoirecho : Vous venez de dire que vous êtes en phase avec le RHDP, vous annoncez méme l’arrivée très prochaine du chef de l’Etat dans la localité. Kone Pierre roule t-il pour le RHDP? Autrement dit votre conseil municipal a t’il viré au RHDP ?

Kone Pierre. C’est vrai que je suis une pierre, mais je ne suis pas une pierre qui roule mais plutôt une pierre stable. Referez vous aux différentes allocutions, vous comprendrez aisément. le représentant du ministre kafana, mon collègue maire de Tafire, nous a invité a rejoindre le RHDP, ça veut tout dire. Je voudrais indiquer que depuis 2014 je suis le secrétaire départemental adjoint du RDR. A ce titre je demeure et travaille dans ce sens. Pour preuve c’est moi qui est conduit les différentes délégations du département de Niakara au congrès constitutif du RHDP.

Ivoiecho : Ecoutez, vous êtes à la fois militant du RHDP et maire indépendant, je trouve cela ambigu. Oui ou non le conseil municipal a viré au RHDP ?

Kone Pierre. (Rrire) arrêtez de me tendre des questions pièges. Retenez aussi qu’en politique on ne soustrait jamais, mais on additionne et c’est ma philosophie.

Ivoirecho : M. le maire, Niakara est – il encore un bation du RHDP quand on sait que vous avez été élu indépendant devant l’ogre RHDP ?

K.P. Si on s’en tient au passé et aujourd’hui on peut l’affirmer. Toute fois,  l’homme étant versatile on peut redouter quelques inquiétudes. Donc laissons cette question au temps qui est l’autre nom de Dieu.

Ivoirecho. Vous avez dit politique, parlons en. Quels sont les grands chantiers auxquels on doit s’attendre pour les cinq années à venir ?

Kone Pierre. Je l’ai déjà dit dans mon discours programme lors de la cérémonie d’investiture et je peux le redire ici avec aisance. le développement de Niakara s’est arrêté juste avec le déclenchement de la crise de 2002 et cela fait 17 ans. Un exemple pour corroborer ma pensée, le lycée créé avant la crise n’a pas connu d’extension réelle, de même le château d’eau et bien d’autres infrastructures. Donc au vu de ce qui précède, vous conviendrez avec moi que les chantiers sont vastes et nombreux. En pèle mêle, je peux citer l’eau, la voierie, l’électricité, l’éducation, la santé, la sécurité, l’environnement et l’hygiène publique. Les questions d’emploi liées aux jeunes et aux femmes, nous profitons pour lancer un appel de partenariat a toutes les bonnes volontés car l’État lui seul ne peut pas répondre à tous ces besoins lorsqu’on dénombre plus de 201 communes sur toute l’étendue du territoire.

Ivoirecho. Un mot sur la situation socio – politique du pays, comment voyez-vous 2020 ? Donnez également votre mot de fin.

Kone Pierre. Je pense qu’on ne doit pas se faire peur. Moi, en tant que candidat indépendant j’ai battu le candidat RHDP au municipal, c’est la preuve qu’il ya un minimum de démocratie dans le pays. Sous les onctions divines, je vois la présidentielle de 2020 se dérouler dans la paix et le calme. Je voudrais terminer en vous remerciant de cette belle opportunité que vous m’avez offerte pour éclairer nos concitoyens sur un certain nombre de points qui à coup sur relevaient de la rumeur. Le conseil municipal et moi restons toujours disponibles chaque fois que besoin se fera sentir. Je vous remercie.

G. T

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici