Korhogo/Filière coton, entretien des pistes cotonnières : L’inter-coton offre du matériel d’entretien aux comités de gestion des ouvrages

0
145

Veiller au bon fonctionnement de ces ouvrages et à leur entretien régulier,  voilà, entre autres, les rôles et missions assignés de ces comités de gestion composés des chefs des villages des itinéraires concernés, des conseillers agricoles et des producteurs-volontaires de ces différentes localités. Egalement, éduquer la communauté et les utilisateurs sur la nécessité de l’entretien des ouvrages.  

 La mise en place de ces comités de gestion parce que lorsque les ouvrages sont réalisés, il y a un manque de soin. Or, il suffit de fortes pluies ou autres aléas pour constater beaucoup de dégâts, qui peuvent entacher le bon déroulement de la campagne en termes d’enlèvement du coton et de bien d’autres désagréments », explique Tounkara Arnold, chef de la cellule infrastructures de l’Inter-coton.

Inscrite au titre de ses activités et à travers ses ressources propres, notamment les cotisations volontaires obligatoires (Cvo), l’interprofessionnelle agricole de la filière coton de Côte d’Ivoire (Inter-coton) et ses familles professionnelles dont la Fédération des producteurs de coton de Côte d’Ivoire (Fpc-Ci) et les sociétés cotonnières (Aprocot-Ci), ont fait le bilan des activités de la campagne 2021-2022 et procédé à la mise en place effective des comités de gestion des ouvrages (Cgo).C’était le mercredi 27 juillet 2022 à l’antenne Inter-coton de Korhogo.

Ce sont au total, huit (8) dalots et trente-trois (33) passages de buse qui ont été construits à travers le bassin cotonnier pour un itinéraire de 130 km pour un investissement de plus de 500 millions Fcfa.

Représentant le président du conseil d’administration de l’Inter-coton, Soro Moussa, Silué Fatogoma Nazari dira « nous nous tenons aux côtés de l’Etat de Côte d’Ivoire, car l’Etat ne pas tout faire en même temps. Nous tentons, avec nos moyens, d’accompagner l’Etat qui nous aide et nous appuie fortement dans la subvention de l’engrais et la valorisation du prix d’achat du coton »

Afin de permettre aux 9 comités de gestion des ouvrages (Cgo) qui ont été mis en place, de mener à bien leurs activités, l’Inter-coton a officiellement remis un lot de matériel et d’équipement de travaux publics. Il s’agit de 36 brouettes, 36 pelles, 27 râteaux, 90 gilets paires de chaussures et de 90 paires de gants de protection. Le tout d’une valeur estimée à plus de 3 millions Fcfa.

Billy Kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici