Libre opinion/L’adversaire le plus coriace de la Côte d’Ivoire, c’est la Côte d’Ivoire.

0
101

Je vous salue sportivement de ma toute petite tribune. Vive la CAN du Cameroun, et chapeau aux Éléphants qui n’ont pas donné dans la dentelle face aux Fennecs. Assis devant mon petit écran, j’ai suivi le dernier match en poule de la Côte d’Ivoire face à l’Algérie. A la fin des 90 minutes plus 3 autres supplémentaires, je me suis dit, si la Côte d’Ivoire veut, elle va nous amener la Coupe sur les bords de la Lagune Ebrié. Je vous le dis, et je le soutiens mordicus. Ces Éléphants peuvent broyer tout sur leur passage, mais par moment, ils choisissent de se faire peur et de nous faire peur. Éléphants, gérez au mieux les fins de matchs et tout sera propre. Peut-être avec la complicité de tous. De ma petite tribune, je me demande ce qui se passe. Je veux donc interpeller. Qui même ? Pardonnez ! Le jour où ce peuple va s’unir véritablement, sur le rectangle vert, ça va faire mal. Ici je veux parler uniquement sport. Ne m’emmenez pas ailleurs. J’en vois qui chaque fois que nos pachydermes marquent un but, s’empressent de donner l’identité de celui qui a marqué. De ma petite tribune, je demande que soient arrêtées ces petites gens. En quoi un but est Bété, Dioula, Baoulé ou autre ? Si demain Adou Richard se se saisit de cette question, de ma petite tribune, j’ applaudirai. On peut avoir de l’humour mais attention, l’humour a un frein. D’ailleurs, je vous vois, vous êtes des nageurs aux dos nus. Et je vous le dis du haut de ma petite tribune, que l’adversaire de la Côte d’Ivoire, c’est celui qui pense comme tel, mais surtout, l’adversaire le plus coriace c’est notre onze national lui même. S’ils se mettent dans la tête qu’ils sont les meilleurs du continent, et ils le sont, aucune équipe ne peut leur résister. Alors chers Eléphants, la balle est dans votre propre camp.

JPH 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici