Prochaine régionale/Des ressortissants de l’Iffou résidant à Bouaké pour la candidature de Traoré Mamadou Segbé

0
1856

la mutuelle des ressortissants Anoh résidant à Bouaké (MURAB), a organisé une rencontre de mobilisation le dimanche 6 mai à Bouaké. Cette rencontre, a dit Amani Siméon, président de la MURAB, est considérée comme un cadre légal lié aux élections locales prochaines pour la sollicitation et la promotion de la candidature de Traoré Mamadou Segbe à ces joutes. «Les personnes qui participent au développement, à la paix et à la cohésion sociale sont laissée pour compte dans les instances de prise de décision de notre région. Traoré Mamadou est le seul cadre qui a permis à notre région de bénéficier, grâce à ses fonds propres, de plusieurs infrastructures d’utilité public. Il a permis la scolarisation de plusieurs centaines de jeunes filles dans notre région », a expliqué le président de la MURAB. Selon lui, cette rencontre est un cadre de concertation entre les ressortissants Anoh à Bouaké pour échanger sur la promotion du leadership politique de Traoré Mamadou Segbe et de la candidature de celui-ci à l’élection au Conseil régional de la région de l’Iffou. «Avec lui à la tête du Conseil régional, c’est tout toute la région de l’Iffou qui gagne. Ici à Bouaké, nous filles et fils de l’Iffou, souhaitons lancer un message fort à nos parents de la région. Celui de ne plus supporter et d’observer le match du développement se jouer, mais plutôt d’être des joueurs qui conduisent leur équipe à la victoire», a indiqué Amani Siméon. Le concerné Traoré Mamadou Segbe, opérateur économique et fils de la région de l’Iffou, présent à la rencontre s’est dit heureux du choix des ressortissants de la région de l’Iffou à Bouaké porté sur lui, afin de booster le développement de leur région. « Plus nos populations se désintéressent de la politique et de la chose politique, plus les décisions qui concernent leur futur sont prises par d’autres. Je voudrais vous encourager tous à participer au développement de notre région. Je vous remercie et approuve votre sollicitation. Les vendeurs d’illusions, on n’en veut plus dans l’Iffou », a indiqué Traoré Mamadou Segbe. Au terme de cette rencontre, un mémorandum a été produit par les participants et remis au concerné. Dans ce document, six motifs qui soutiennent sa candidature ont été élaborés. Il s’agit entre autres de promouvoir l’inclusion, la promotion du développement et l’amélioration de la bonne gouvernance dans la région de l’Iffou. Approfondir le dialogue entre les filles et fils, renforcer la paix et la cohésion sociale, améliorer la politique concurrentielle et favoriser le droit à la participation de tous aux prise de décisions.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici