Région du Poro/Cohésion sociale : Sinématiali doté de son comité de veille et de suivi

0
394

Il se nomme Coulibaly Daouda à l’état-civil et, il est notable de la chefferie cantonale. C’est lui qui préside, désormais, aux destinées du comité de veille et de suivi de la cohésion sociale du département de Sinématiali, qui est situé à 35 km à l’est de Korhogo.

La cérémonie d’installation dudit comité s’est déroulée, hier jeudi 10 décembre, dans les locaux de la préfecture et ce, en présence de Drissa Diarrassouba, secrétaire général de la préfecture, et de celles des chefs des différents services publics et privés, des autorités traditionnelles, religieuses et des représentants des autres couches socio-professionnelles.

« Les conflits fonciers et agriculteur-éleveur font partie des plus récurrents dans notre département. Nous allons nous atteler à les résoudre dans la mesure du possible et ce, en conformité avec notre cahier de charge », tels sont les premiers mots du tout nouveau président du comité de veille et de suivi.

Auparavant, l’on a procédé à la restitution des conclusions de la grande rencontre de Yamoussoukro, à la présentation de la cartographie des conflits du département et à une séance de sensibilisation à la paix et à la cohésion sociale par Coulibaly Seydou Sielhé, Médiateur délégué des régions du Poro, du Tchologo et de la Bagoué.

Puis, l’arrêté portant création du comité de veille et de suivi a été remis au président dudit comité par le secrétaire général Drissa Diarrassouba,  représentant le préfet du département de Sinématiali.

« La composition du comité tient compte de la communauté départementale : une population-hôte et une population d’allochtones et d’allogènes. A l’intérieur, il y a la société civile, les guides religieux, les personnes-ressources au plan du culte et de la culture, l’administration traditionnelle avec les chefs de canton ou de village. Chacune de ces entités est une composante majeure de fonctionnement cohérent de la société et, on ne peut atteindre la cohésion sociale sans en appeler à toutes ces compétences pour les mettre en synergie au bénéfice de la communauté elle-même », fait observer Coulibaly Seydou Sielhé, Médiateur délégué des trois régions qui composent l’ex-district des savanes.

A noter que le comité de veille et de suivi de la cohésion sociale du département de Sinématiali est composé de 32 membres.

                                          Billy kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici