Rentrée politique de L’UE-RHDP/Le ministre Sidiki Konaté à Bouaké: « Accrochez vous à ce qui peut vous​ permettre de construire votre​ avenir que d’aller dans des aventures ambiguës »

0
88

L’esplanade du centre culturel Jacques Aka de Bouaké a servi de cadre, samedi 18 janvier 2020, à la cérémonie de rentrée politique de l’Union des Enseignants du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (UE-RHDP).

Situant les objectifs de cette cérémonie, Abdoulaye Kouyaté, président national de l’UE-RHDP a dit qu’il s’agit de permettre non seulement aux enseignants, mais aussi à la population de Bouaké de comprendre les enjeux, les défis ainsi que les contraintes des échéances électorales de 2020. Abdoulaye Kouyaté a, avant tout, fait le tour de l’actualité politique tout en relevant avec force le poids des enseignants dans le jeu des élections de 2020 pour la victoire « écrasante » du RHDP.

« A l’orée de l’élection présidentielle de 2020, L’UE-RHDP est en train d’huiler sa machine pour la victoire du RHDP. Chers collègues enseignants, le rassemblement que nous faisons ce jour est donc une activité majeure qui entre dans le cadre du déroulé normal de notre cahier de charge pour le compte de cette année cruciale, dans la marche de notre parti. Vous n’êtes pas sans savoir que 2020 va connaître l’un des événements majeur de la vie politique de notre nation : l’élection présidentielle. Et en tant que telle, elle exige de nous un ensemble de dispositions​ sans lesquelles nous ne saurions atteindre les objectifs qui nous tiennent à cœur. C’est pourquoi ma première exhortation à votre endroit sera un appel à la mobilisation et au déploiement optimal de nos structures de base sur l’ensemble du territoire national. L’UE-RHDP doit se signaler par une occupation totale du terrain à travers un maillage qui ne laisse de côté le moindre hameau et encore moins le moindre potentiel électeur. Nous voulons une réélection sans ambages avec un score écrasant  pour le candidat du RHDP », a dit Abdoulaye Kouyaté.
        

Avant de faire comprendre que les enseignants comptent d’abord au niveau de la production d’idées pour suggérer un projet de société et un programme de gouvernement. « Au regard de notre nombre et l’occupation territoriale, les enseignants sont les mieux placés pour connaître les besoins et les préoccupations des populations. Les enseignants ont toujours joué ce rôle avec abnégation, en participant à l’élaboration de ces outils fondamentaux pour la concrétisation des idéaux de notre parti le RHDP. Dans le jeu électoral à proprement parlé, nous sommes engagés d’abord au niveau de l’encadrement des militants parce que, dans les villes, dans les villages, les enseignants sont ceux qui sont à même de parler de la pensée houphouëtiste. Ils savent ce que c’est que le libéralisme à visage humain », a expliqué le président de L’UE-RHDP. 

Présents à cette cérémonie, le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré et Djibo Youssouf Djibo, maire de Bouaké, par ailleurs Coordonnateur régional et Coordonnateur régional associé RHDP Gbêkê, ont remercié les enseignants pour la grande mobilisation et les ont invités à toujours rester engagés aux côtés du Président Alassane Ouattara et du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour une victoire sans ambages du RHDP à l’élection de 2020.

« Votre adhésion à la politique du Président de la République Alassane Ouattara tire sa source, on peut l’affirmer, dans les actions qu’il pose depuis son accession à la magistrature suprême », a dit le ministre Sidi Touré. Et d’ajouter que grâce au leadership du Président Alassane Ouattara, la Côte d’Ivoire connaît aujourd’hui un véritable rayonnement international, symbole d’une renaissance pleine d’espérance.
      

Pour sa part, le ministre de l’artisanat, Sidiki Konaté, représentant le parrain de cette cérémonie, le ministre Adama Bictogo, Directeur exécutif du RHDP, s’est dit fier de la mobilisation et a salué le président de L’UE-RHDP, Abdoulaye Kouyaté. De son avis, le parti des Houphouëtistes doit être fort et continuer de promouvoir la cohésion sociale, l’union et la fraternité entre les ivoiriens. « On a bouclé en haut, le milieu et on va boucler en bas. Quand on dit que c’est bouclé, les gens ont peur, mais en réalité c’est ça. On est même gentil au RHDP de donner nos stratégies pour la victoire. C’est pour dire qu’on est fair-play au RHDP. Je vous invite à choisir le RHDP qui donne la vérité de son contenu, qui se dévoile, qui ne se cache .​ Mieux vaut s’accrocher sur​ ce qui est visible, ce qui est clair. Accrochez vous à ce qui peut vous​ permettre de construire votre​ avenir que d’aller dans des aventures ambiguës.​ Je vous invite à ne pas aller à l’aventure. Saisissez ce qui est réel, ce qui se voit, ce que vous constatez. Balisons le terrain, laissons les bavardages des réseaux sociaux. Allons vendre cet idéal de paix, de développement et de stabilité du Rhdp qui est une réalité. Essayons de convaincre ceux qui ne sont pas avec nous.​ je voudrais vous exhorter à être réalistes. Je vous invite à l’humilité. Faisons comme si nous ne sommes pas victorieux,​ faisons comme si nous n’avions pas de bilan. Allons à la conquête des populations dans l’humilité. Il faut la solidarité et l’humilité pour qu’on boucle véritablement 2020. Allez vers ceux qui ont laissé la route. Tenons des discours d’ouverture.
Certains sont allés dans d’autres structures et ils se trouvent piégés. Aidez​ les à revenir parce qu’ils veulent​ revenir. Aidons nos frères qui ont emprunté le chemin de l’aventure ambiguë.​ Travaillez à faire venir les plus faibles parce qu’ils ne savent plus où aller. Montrons que Alassane Ouattara est un président rassembleur et nous devons être ses disciples, ses adeptes. Nous avons une mission de défendre la paix. Ne soyons pas de ceux qui veulent gâter parce qu’ils n’ont rien à perdre. Soyons de ceux qui veulent la paix. Soyons solidaires, organisons nous. Allons​ participer massivement​ aux activités du Rhdp, faisons gagner le Rhdp pour que cette belle Côte d’Ivoire incarnée par le président Alassane Ouattara continue d’être celle dont nous rêvons​ », a dit le ministre Sidiki Konaté.
JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici