Yamoussoukro/ Recensement Général de la Population et de l’Habitat 2021 /L’opération va nécessiter le recrutement de 40. 000 agents

0
68

Contrariée en 2019 pour cause de la pandémie à coronavirus, l’opération du recensement général de la population et de l’habitat 2021, a été lancée hier vendredi 10 à septembre 2021 à Yamoussoukro, capitale politique ivoirienne. C’est à cette occasion que la ministre du plan et du développement a remis les feuilles de route au corps préfectoral en souhaitant leur implicative effective. Du 01er au 21 novembre prochain, l’on connaîtra le dénombrement des ivoiriens ou non ivoirien, a précisé la ministre du Plan et Développement, Nialé Kaba qui était en face du corps préfectoral et les acteurs techniques impliqués dans cette opération.

Pour ce recensement 2021 à l’instar de tous les autres recensements généraux, il va consister à recueillir des données démographiques, sociales et économiques sur toute la population vivant sur le territoire national. Il va concerner les nationaux et non nationaux. Ça sera selon elle, une véritable photographe instantanée de cette population avec pour objectif de fournir des renseignements sur l’effectif de la population et sa structure, sa répartition en sexe, âge, sur l’habitat et ses caractéristiques, sur les infrastructures et les équipements. L’opération à l’en croire, de collecter des informations socio-économiques, utiles à une meilleure connaissance des activités des populations.

Elle a, toutefois, fait mention de ce que l’évaluation du RP 2014 initié par le gouvernement avec l’appui de l’UNFPA, montré des insuffisances techniques, financières et politique. Il est apparu opportun, de reprendre l’opération cette année 2021, pour disposer d’une base de données actualisée au moment où le pays s’attèle à mettre à jour ses statistiques économiques. Kaba Nialé indiquera par ailleurs, que la Côte d’Ivoire initie en ce moment de grandes opérations à caractère statistique, telle que le RP 2021, le registre national des personnes physiques, l’enquête sur le niveau de vie des ménages et l’adressage des rues.

Sept objectifs sont assignés à cette opération. Entre autres, améliorer la connaissance des caractéristiques démographiques et socio-économiques de la population et sa dynamique, fournir des informations fiables et à jour sur l’effectif global  de la population, sa composition par sexe, par âge ainsi que sa répartition spatiale par subdivision administrative et par milieu de résidence.

Aussi, améliorer la connaissance des caractéristiques des habitations, des conditions de vie et de logement des ménages, contribuer à la connaissance de l’évolution future de la population, mette à jour la base des données permettant de localiser avec précision les populations, les infrastructures et équipements socio-économiques, mettre à disposition une bas de sondage actualisée pour les enquêtes et fournir des données démographiques et socio-économiques pour le suivi des indicateurs.

 L’opération va nécessiter le recrutement de 40.000 agents de terrain vont sillonner villages et campements pendant 21 jours, et le processus de recrutement a débuté le 10 août dernier. 38971 jeunes seront localement formés par une équipe technique. 28000 jeunes environs seront recrutés après examen et seront affectés et encadré par 407 agents encadreurs  sur le terrain.

 Sept étapes du recensement sont à exécuter, à savoir, la cartographie censitaire, le recensement pilote, le dénombrement, l’enquête poste censitaire, le traitement des données et l’analyse des données et publication des résultats. A cet effet, grâce à l’appui technique de l’UFPA, la Banque africaine de développement et la Banque mondiale, 37761 tablettes et accessoires seront disponibles, a souligné Mme la ministre Kaba Nialé.

Armand Koffi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici