Côte d’Ivoire/Les Ivoiriens unis en prières pour Sébastien Haller atteint d’un cancer testiculaire

0
157

En Côte d’Ivoire, les Ivoiriens retiennent leur souffle suite à l’annonce du cancer testiculaire de Sébastien Haller, leur baroudeur. C’est véritablement un coup dur pour les Ivoiriens mais surtout pour le joueur qui pourrait être absent sur les terrains pour une longue période, s’il n’est pas définitivement écarté de la haute compétition.

L’annonce de la maladie du nouvel attaquant du club allemand Dortmund a été faite son club. Sébastien Haller a un cancer testiculaire. Un véritable coup de massue pour les Ivoiriens et le joueur lui même. Si cette information venait à se confirmer, alors le jouer pourrait être écarté des pelouse pendant une longue période, car il passera certainement la saison à se traiter si des examens plus poussés venaient confirmer cette nouvelle.

Mais un spécialiste en la matière, en la personne de Dr Allangba du Centre national des médecins du sport (CNMS) à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) croit savoir que tout n’est pas perdu pour le joueur. A l’en croire, la médecine ayant considérablement évolué, l’attaquant ivoirien pourra rejouer après un traitement est bien fait. Il dit avoir souvenance de certains cas de l’espèce: « Je me souviens que Lance Armstrong, le cycliste, avait eu la même maladie. Il a passé toute une année en soins et en chimiothérapie. Il est revenu et a gagné le tour de France. Mais il n’est pas le seul. On a le cas d’Eric Abidal par exemple qui avait un cancer du foie, qui a été opéré. Il est revenu et a rejoué avec le FC Barcelone. Récemment vous avez le cas de Christian Eriksen, qui après un malaise cardiaque a repris les activités sportives. Il a même été transféré à Manchester United. Donc ne nous alarmons pas trop vite pour Haller ».

Des informations révèlent que l’ablation du testicule atteint est le traitement initial, quel que soit le type de tumeurs et y compris en cas de métastase. Cette opération consisterait à enlever le testicule dans lequel la tumeur s’est développée et les tissus à proximité vers lesquels elle a pu se propager. Quelque soit le schéma, si le diagnostic est confirmé, l’ancien jouer de l’Ajax d’Amsterdam devra se préparer à vivre des jours difficiles

R90n Côte d’Ivoire, l’on retient son souffle, prie et espère que tout ira pour le meilleur des mondes pour son buteur afin qu’il puisse exprimer son talent à la prochaine CAN décalée d’un an (Janvier 2024).

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici