Les 07, 08 et 09 Octobre, N’Da Comoe Aimé Florian, le président du conseil d’administration ( Pca) de la
structure Seres Synergies Holding Sa, initiatrice du projet « Daoukro Énergie », pour la construction d’une
centrale solaire à Daoukro, a rencontré en compagnie de ses collaborateurs, les autorités administratives,
politiques, religieuses et coutumières du département de Daoukro et surtout les populations impactées
par le projet. A savoir les villages de Dengbè et Anoumanbo. Il s’agissait de leur faire part de l’avancée du projet.

Ces différentes réunions dont le clou a eu lieu le 09 Octobre, en présence de Yu Kaikuo, vice président
de la société Chinoise Tbea, spécialisée en énergie solaire, se sont déroulées à la préfecture de Daoukro.

Le Pca, N’Da Comoe, avant la présentation par vidéo vidéo projecteur des avancées, a remercié tous ceux qui
continuent de croire en ce projet lancé officiellement en janvier 2017 par le président du Pdci-Rda, Henri
Konan Bédié. Il a surtout remercié le corps préfectoral, les entreprises, les chefs des villages impactés
par le projet et leurs populations, sans omettre les autorités politiques. Il a rappelé que débuté en 2016,
puis lancé officiellement en 2017, c’est en 2018 que ce projet a vu le protocole d’accord entre la structure qui la réalise et l’Etat de Côte d’Ivoire être signé. Il a souligné que les phases d’études ont été bouclées et que les 688 hectares sollicités pour le projet sont disponibles.

Après l’évaluation des impactés, il s’est surtout réjoui de tous les certificats fonciers établis et a annoncé pour bientôt la phase d’indemnisation. Aussi, N’Da Comoe a-t-il relevé que pendant deux jours, des échanges ont eu lieu avec les entreprises qui seront soumises aux différents travaux. La cerise sur le gâteau pour le Pca de Seres Synergies Holding Sa est la signature d’un protocole avec une grande entreprise Chinoise du nom de Tbea, spécialisée en énergie solaire et dont le vice président s’est déplacé jusqu’à Daoukro. N’Da Comoe
n’a pas omis de signaler la confiance que place toujours dans ce projet, la principale financière de ce projet, l’Italienne Botasso qui n’a pu effectuer le déplacement du jour. Le préfet par intérim de la région de l’Iffou, Ba Blaise, a souhaité la bienvenue aux partenaires, et a souhaité qu’ils fassent tout, pour conduire à terme le projet, tant attendu dans la région.

Aux parents qui ont cédé leurs terres, il leur a dit
qu’ils ont fait oeuvre utile. Car aujourd’hui, le premier des besoins est l’électricité. Et que l’objectif de ce
projet est de favoriser l’électrification de toutes les contrées. Le préfet par intérim du département de
Daoukro, Tanrah Doh Jacob, a quant à lui, explicité l’appui de l’administration dans la réalisation de ce
projet.

Yu Kaikuo, le vice président de la société Tbea, nouveau partenaire du projet, s’est réjouit de contribuer à sa réalisation. Il a rassuré les uns et les autres, que la structure qu’il dirige, accompagnera Seres Holding Sa jusqu’à terme du projet. Il a indiqué que Tbea est une grande compagnie d’électricité en Chine et que les meilleures technologies seront exportées à Daoukro.

Après la séance de travail, une visite du site a eu lieu. Il faut rappeler que  » Daoukro Énergie  » est un projet de construction d’une centrale solaire de 350 Mw avec l’utilisation du Biomasse.

E. Pizani

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici