Interview/An 62 de la Côte d’Ivoire. Ahuili Naylor Kouassi (Député de Yamoussoukro): « Nous sommes prêts »

0
193

Le député de  Yamoussoukro, Ahuili  Naylor   Kouassi, parle de la tenue  l’indépendance  dans  la capitale politique  , il lance un  appel à la mobilisation aux populations . Nous  l’avons  rencontré.

07 Août  1960 -07 Août  2022 , cela  fait  62 ans  a vu le jour . Et cette année, c’est  la  capitale  politique  Yamoussoukro  qui a  été  choisie  pour  abriter  les  festivités .Qu’en pensez-vous  ?
Je  voudrais  exprimer  ma  gratitude  au  Président  Alassane  Ouattara  pour  avoir  choisi  le  district  de  Yamoussoukro pour  abriter  les  festivités  marquant  les  62 ans de la  Côte d’Ivoire. C’est  un  honneur  d’autant  plus que elle  est  la  ville  natale  de Félix Houphouët Boigny, père  fondateur de la Côte d’Ivoire  moderne. Cette  fête est la  volonté  manifeste  du  Chef de l’État Alassane Ouattara qui veut  repositionner  Yamoussoukro, et lui donner ses notes de  noblesses. La preuve, plusieurs  projets  ont  été réalisés  et  sont en  cours  de  réalisations. A travers, la réhabilitation  des  différentes artères  de  la  ville, le renforcement  du plateau technique du  CHR ,la construction  de l’institut de Formation  Judiciaire, le stade  de Yamoussoukro de 2000 places, la mise en place  du  siège  du Sénat diriger par  le président Jeannot Ahoussou Kouadio, de la chambre nationale des Chefs Traditionnels et Rois de Côte d’Ivoire et la mediature de  la  République,le réhabilitation  de  l’axe Yamoussoukro-Bouafle jusqu’à  Daloa, le démarrage  de  l’axe Yamoussoukro -Tiebissou .Avec tout cela, comment  ne pas  célébrer  la  fête  de  l’indépendance  sur la  terre  de Félix  Houphouët  Boigny  et nous  allons  lui rendre  hommage. 

Comment  les populations  ont -elles accueillies la nouvelle ?
Epvidemment, avec joie. Le choix  de  Yamoussoukro  n’est pas  un hasard. Étant donné que, c’est la  ville  du  père  Félix  Houphouët  Boigny. Cette idée  de célébrer les festivités marquant les  62 ans est salutaire  et démontre que  le Président  Alassane  Ouattara  reste attaché  aux idéaux de son  père   Feu Félix  Houphouët  Boigny. Les populations  sont  mobilisées  et n’attendent plus que  réserver  un  accueil  chaleureux  aux  invités  qui feront  le massivement  le  déplacement  à  Yamoussoukro.


Quelles sont  les  dispositions qui ont  été  prises pour  la  réussite  de  cette  fête ?
Nous avons  entrepris  depuis  un  mois des tournées de mobilisation. En accord avec mes paires, le ministre Gouverneur  Augustin  Thiam, le ministre  Souleymane  Diarrassouba, le premier  magistrat  de  la  commune  de  Yamoussoukro, Jean  Kouakou  Gnrangbé   et du  protocole  d’Etat ainsi  que  les  chefs traditionnels. Nous avions  tenu des réunions  et  rencontres  pour une réussite  parfaite  de  la  fête  de  l’indépendance. Je tiens  à  saluer  le travail  remarquable  qui est fait  par le préfet de  région  ,préfet du département  de  Yamoussoukro.Je félicité  les populations de Yamoussoukro qui œuvrent  sans  cesse pour la réussite  de  cet évènement. Des commissions  ont été  mis en  place  pour une meilleure coordination entre les  différentes  commissions avec l’appui du protocole  d’Etat. Nous  pensons  que  nous  sommes prêts pour l’événement.

Vous êtes  Député  de  Yamoussoukro. Un appel  à  l’endroit  des  Yamoussoukro ?
Mon message est de demander aux populations de rester mobilisé derrière  le Président Alassane Ouattara . Car il est l’homme qu’il faut à la Côte d’Ivoire. Aux fils et filles du  district autonome de Yamoussoukro, je les exhorte à sortir  nombreuses pour  réserver  un  accueil  exceptionnel  au Chef  de  l’Etat  Alassane Ouattara et aux invités de marques qui feront massivement le déplacement . J’invite les populations  à  s’approprier  cette  fête qui sera inoubliable  et  restera gravée  dans les annales de notre pays. 

Interview  réalisée  par N  Konan 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici